Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Quelles sont les principales sources d’information des électeurs ?

C’est la question à laquelle répond une étude réalisée par The Pew Research Center outre-Atlantique.

Ses principales conclusions se présentent comme suit :

  • 24% des personnes interrogées s’informent en regardant les chaînes d’information en continu et 14% sur les réseaux sociaux ;
  • les journaux, en revanche, arrivent en dernier dans le classement des médias privilégiés par les Américains pour leur information politique avec 3% pour les journaux locaux et 2% pour les quotidiens nationaux. Or les émissions de télévision comiques de fin de soirée sont citées par 3% des participants à ce sondage et ont donc la même importance que la presse écrite dans le processus d’information politique ;
(CC) William Beutler

(CC) William Beutler

  • 45% des Américains s’informent sur l’actualité politique auprès d’au moins cinq types de médias, alors que 9% en privilégient un seul ;
  • la domination des chaînes d’information en continu s’exprime aussi dans le fait qu’elles sont citées comme les plus utiles par une majorité d’Américains dans leur suivi de l’actualité politique. La différence, par exemple, est significative entre l’utilité perçue des chaînes d’information en continu et des télévisions locales.

Cette étude confirme que la télévision conserve sa prééminence dans l’information politique des citoyens. Mais, comme je l’avais relevé lors des émeutes de Ferguson il y a deux ans et demi, la télévision opère, dans un nombre croissant de cas, selon une dynamique convergente avec les réseaux sociaux, au premier rang desquels Twitter

A ce stade du développement des réseaux sociaux, je considère que, médiatiquement, Twitter est l’étincelle et la télévision le feu.

Comme une étincelle, Twitter allume l’intérêt des autres médias et d’une partie du grand public (seulement 19% des internautes américains adultes utilisent le réseau de micro-blogging) pour un sujet d’actualité. Elle fonctionne de ce fait comme l’agence d’information du 21ème siècle et génère de la viralité, dans un premier temps sur le web social.

Puis, à partir de cette étincelle, la télévision enflamme le sujet en lui donnant une plus grande consistance auprès de l’ensemble de la population“.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo