Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

La prise de notes manuscrite favorise l’apprentissage

C’est ce que montre une étude réalisée par une équipe conjointe des universités de Princeton et Californie (Los Angeles).

Les chercheurs ont mis en lumière que les étudiants qui prennent des notes à la main obtiennent de meilleurs résultats que ceux qui tapent leurs notes sur leur ordinateur. Ceux-là apprennent mieux, retiennent les informations plus longtemps et se familiarisent plus efficacement avec de nouvelles idées que ceux-ci.

L’écriture est un processus plus engageant, pour notre cerveau, que le maniement d’un clavier d’ordinateur dans la manière dont elle transforme ce que nous voyons et/ou écoutons en une trace mémorielle durable.

Pourtant, les étudiants tapent en moyenne 33 mots à la minute alors qu’ils ne peuvent en écrire que 22. Mais ce qui semble constituer un atout dessert en fait l’apprentissage.

(CC) Chris Guillebeau

(CC) Chris Guillebeau

En effet, les informations notées à la main sont plus profondément encodées dans le cerveau et mieux organisées sur le papier car les étudiants qui procèdent ainsi réfléchissent à ce qu’ils écrivent. A contrario, ceux qui tapent du texte au kilomètre sur leur ordinateur en consignant mot pour mot le propos de leur enseignant s’empêchent de structurer leurs pensées.

De fait, si les étudiants qui prennent des notes sur leur ordinateur se souviennent de davantage d’éléments d’un cours immédiatement après celui-ci que leurs camarades qui ont pris des notes à la main, cet avantage disparaît au bout de 24 heures seulement. Et leurs notes plus abondantes ne les aident pas significativement parce qu’elles ne sont pas ordonnées.

Pour leur part, les étudiants qui ont pris des notes à la main se souviennent des informations présentées en cours plus longtemps et font montre d’une meilleure compréhension des concepts présentés par l’enseignant.

Or la propension des utilisateurs d’ordinateur à prendre en notes mot pour mot les propos de la personne qu’ils écoutent semble très difficile à contrecarrer. Dans l’une des expérimentations menées par les chercheurs des universités de Princeton et Californie, ces derniers alertèrent les volontaires sur le mauvais effet que ce type de prise de notes aurait sur leur performance ultérieure. Cela ne les empêcha pas de vouloir mettre à profit la rapidité de transcription permise par l’ordinateur.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo