Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Le rôle de l’intuition dans la prise de décision démontré pour la première fois

Des scientifiques ont mesuré les effets de l’intuition.

Celle-ci est un processus cérébral donnant aux êtres humains la faculté de prendre des décisions sans recours à un raisonnement analytique. Leur jugement est régi par des informations émotionnelles inconscientes.

Les chercheurs de l’Université de New South Wales (Australie) réalisèrent une expérimentation au cours de laquelle ils montrèrent à des groupes d’une vingtaine d’étudiants des images en noir et blanc de points bougeant sur une moitié d’écran d’ordinateur. Ils demandèrent aux participants de déterminer si lesdits points bougeaient généralement vers la droite ou la gauche.

(CC) Meco

(CC) Meco

A cet instant, un carré coloré très lumineux apparaissait sur la seconde moitié de l’écran. Parfois, ce carré intégrait une image subliminale destinée à susciter une réaction émotionnelle de la part des étudiants, tour à tour positive (par exemple un chiot) ou négative (par exemple un serpent). Ces images reproduisaient le type d’informations impliquées dans le fonctionnement de l’intuition.

Lorsqu’il fut montré des images subliminales positives aux participants, ceux-ci furent plus performants, plus rapides et plus confiants dans l’exercice qu’ils durent accomplir. En outre, ils progressèrent avec le temps dans leur recours à leur intuition.

Selon les chercheurs, l’intuition peut nous aider dans notre prise de décision quand les informations que nous percevons de manière inconsciente apportent une valeur supplémentaire à celles que nous avons déjà à l’esprit de manière consciente.

Un commentaire sur “Le rôle de l’intuition dans la prise de décision démontré pour la première fois”

› Ajouter un commentaire

Comme si les inter-actons entre le cortex cérébral et les noyaux gris centraux situés dans la partie reptilienne se mettaient à fonctionner avec une grande intensité et de manière optimale ….
PS : cet inconscient requalifié de “subconscient” par le neurologue et biologiste cellulaire …..le professeur Yves Agid .

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo