Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les réseaux sociaux au travail : top ou flop ?

Une étude menée par The Pew Research Center outre-Atlantique révèle les bénéfices de l’usage des réseaux sociaux au bureau :

  • profiter d’une pause mentale (pour 34% des personnes interrogées),
  • se connecter avec sa famille et ses amis (27%),
  • créer ou entretenir des relations professionnelles (24%),
  • trouver des informations utiles pour son travail (20%),
  • créer ou entretenir des relations avec ses collègues (17%),
  • en apprendre davantage sur un contact de travail (17%),
  • poser des questions professionnelles à des indidivus extérieurs à son entreprise (12%),
  • poser des questions professionnelles à des collègues (12%).
(CC) opensource.com

(CC) opensource.com

Les autres principaux enseignements de cette étude se présentent comme suit :

  • 51% des participants à cette enquête affirment que leur entreprise a des règles sur l’utilisation des réseaux sociaux et 32% qu’elle dipose de politiques sur la manière dont ils doivent s’y présenter. Mais 77% n’en tiennent pas compte ;
  • la proportion des personnes qui ont découvert sur les réseaux sociaux des informations dégradantes sur leurs collègues décroît avec l’âge : elle est de 29% chez les 18-29 ans, 16% chez les 30-49 ans et 3% chez les 50-64 ans ;
  • 56% de ceux qui utilisent des réseaux sociaux à des fins professionnelles considèrent qu’ils leur permettent d’être plus performants contre 22% qui ont un avis opposé. Parmi les bénéfices les plus cités par les premiers, on trouve surtout la création ou le maintien de relations avec des interlocuteurs de toute nature ;
  • Facebook est le réseau social le plus utilisé pour des missions professionnelles (par 19% des personnes interrogées) devant LinkedIn (14%) et Twitter (3%) ;
  • 56% des participants qui utilisent des réseaux sociaux dans une optique professionnelle admettent que cette pratique les distrait de leur tâche contre 42% qui n’ont pas ce sentiment.

Je relatais hier que l’argent ne fait pas le bonheur au travail. Manifestement, les réseaux sociaux y contribuent.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo