Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Marketeurs : ne limitez pas la réalité virtuelle aux jeux vidéo

L’intérêt des consommateurs pour cette technologie est protéiforme.

Comme le révèle une étude de Greenlight VR, les jeux vidéo sont loin d’être l’application de réalité virtuelle la plus convoitée.

Ils ne se classent qu’en sixième position :

  1. voyages et aventures virtuels (cités par 73,5% des personnes interrogées),
  2. films et vidéos (67,3%),
  3. événements retransmis en direct (67%),
  4. contenus sur le design et la décoration de maisons (65,9%),
  5. applications d’éducation (63,9%),
  6. jeux vidéo (61%).
(CC) re:publica

(CC) re:publica

Les marketeurs qui se focalisent sur cette dernière pratique limitent donc les opportunités qu’ils peuvent créer grâce aux capacités inédites d’immersion expérientielle offertes par la réalité virtuelle.

Et encore, les participants à ce sondage ne citent-ils pas l’utilisation de la réalité virtuelle à des fins sociales (contacts humains, information, divertissement, commerce…) promue par Mark Zuckerberg. Cette vision n’a pas encore pénétré l’imaginaire collectif. Elle constituera cependant, si elle se réalise, la plus grande révolution marketing portée par cette technologie.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo