Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Publicité numérique : les risques de fraude aux fausses audiences ne diminuent pas

Un sondage réalisé outre-Atlantique par MyersBizNet auprès de directeurs marketing et de dirigeants d’agences de publicité montre leurs sensibilités respectives à ce sujet.

Les principaux sujets d’inquiétude pour les marketeurs sont la fraude aux clics et les audiences artificielles (robots) alors que les publicitaires sont avant tout préoccupés par la visibilité des publicités numériques. On peut cependant réconcilier ces différences en soulignant que la visibilité dépend en partie de l’absence de fraude aux clics et d’audiences artificielles.

(CC) Dave Mathis

(CC) Dave Mathis

Or une étude menée par l’Association des Annonceurs Américains (Association of National Advertisers ou ANA) et White Ops, un spécialiste de la détection de fraudes publicitaires, conclut que le volume des audiences artificielles n’a pas évolué à la baisse entre 2014 et 2015. Elles devraient coûter 7,2 milliards de dollars à l’industrie de la publicité aux Etats-Unis cette année.

Une autre recherche de l’ANA et White Ops a déterminé que la publicité programmatique, en particulier lorsqu’elle concerne des vidéos, est la plus menacée par les audiences artificielles. Le recours à des places de marché et des intermédiaires facilite en effet le travail des escrocs.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo