Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Une entreprise est-elle une famille ?

La pureté des intentions ne détermine pas toujours leur traduction concrète.

La pandémie du Covid-19 remet abruptement en cause la relation intime qui lie certaines entreprises à leurs équipes. C’est par exemple le cas d’Airbnb qui licencia un quart de ses effectifs au mois de mai dernier. 1 900 collaborateurs se retrouvèrent ainsi exclus de la famille, l’Airfam, à laquelle leur patron leur avait toujours dit qu’ils appartenaient.

Dans son message vidéo très humain annonçant cette nouvelle, Brian Chesky, CEO d’Airbnb, expliqua que l’entreprise qu’il avait cofondée était centrée, pour toutes ses parties prenantes, sur la notion d’appartenance et que celle-ci dépendait de l’amour partagé au sein du Groupe. Il fit ensuite de son mieux pour adoucir le traumatisme généré par sa décision en allouant aux personnes concernées des indemnités de licenciement plus généreuses que la pratique ordinairement en vigueur outre-Atlantique et en créant, sur le site web de l’Entreprise, un espace dédié à la présentation des compétences et réalisations de ceux qui devaient la quitter.

Même si elle est préférable à la condition des licenciés, la situation des collaborateurs demeurés au sein d’Airbnb n’est pas idéale pour autant : ils doivent gérer la dissonance cognitive et la culpabilité résultant de la trahison familiale à laquelle ils ont assisté. A cet égard, l’exemple d’Airbnb illustre le risque encouru par les entreprises qui ne pensent le modèle d’engagement de leurs collaborateurs que pour le beau temps et ignorent la survenue quasi inévitable de tempêtes au cours de leur développement. C’est aussi la raison pour laquelle je me suis toujours opposé à l’intégration de la notion de “fun” dans les valeurs d’entreprise : c’est un serment intenable sur la durée.

Brian Chesky – (CC) Fortune Brainstorm TECH

De fait, Airbnb, dont la culture est aussi empathique que celles des autres stars de l’économie collaborative Uber et WeWork sont cyniques, a confondu authenticité et sincérité. Les nobles intentions de Brian Chesky sont authentiques car elles correspondent à ses valeurs personnelles et à ses aspirations pour la communauté qu’il anime. Elles ne sont cependant pas sincères, au sens où des comptes ne sont pas sincères, car elles ne prennent pas en considération la réalité économique.

La vie d’une entreprise peut être marquée par des difficultés exogènes, à l’instar de la situation actuellement subie par Airbnb, ou endogènes, comme dans le cas d’Uber et WeWork ces dernières années. L’idéalisme d’un projet d’entreprise se retourne alors contre les collaborateurs et parties prenantes dont il vise l’épanouissement en les confrontant à une glaciale factualité qu’ils n’étaient pas préparés à appréhender. En réalité, la notion d’équipe, envisagée dans toute sa puissance opérationnelle et émotionnelle, se suffit à elle-même. Le concept de famille est, lui, souvent contre-productif au niveau d’une entreprise.

En ce qui concerne Airbnb, l’écart entre les intentions de Brian Chesky et leur concrétisation trouva son expression la plus absurde lorsqu’il offrit, avec ses cofondateurs et les collaborateurs rescapés, une “standing ovation” aux personnes congédiées : l’amour professé pour ses équipes se traduisit par des rites dignes des jeux du cirque.

La mission et la culture de l’Entreprise perdirent alors tout leur sens, et ce bien qu’elles fussent animées des motivations les plus humanistes (qu’il ne s’agit nullement pour moi de remettre en cause car je continue d’admirer l’inspiration qui sous-tend l’évolution d’Airbnb).

Blaise Pascal nous avait prévenus que celui qui veut faire l’ange fait la bête.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo