Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Un devoir de la presse : vérifier les faits

Je voudrais aujourd’hui vous parler d’une rubrique du Washington Post que j’apprécie tout particulièrement : The Fact Checker (le contrôleur des faits). Sa mission est de vérifier la véracité des faits mis en avant par les responsables politiques pour faire valoir leurs arguments.

C’est une pratique qui devrait être au coeur du journalisme dans son rôle d’éclaireur de l’actualité et plus simplement pour s’assurer que les médias ne rendent pas compte de faits inexacts. Cette pratique est malheureusement plus répandue aux Etats-Unis qu’en France.

En l’espèce, la rubrique du Washington Post étudie les principaux discours politiques et décerne à ceux qui les ont prononcés des Pinocchio – jusqu’à quatre dans le cas d’un discours très léger avec la vérité. L’appellation “Pinocchio” ne fait rien pour promouvoir le respect de la classe politique mais il faut bien attirer le lecteur. Et, après tout, si la classe politique nous respectait plus, cette rubrique n’aurait pas besoin d’exister. Pour le reste, The Fact Checker est de haute volée, recherchant toujours les meilleures sources pour analyser la justesse des assertions des discoureurs politiques.

Le compte Twitter du Fact Checker

Certains pourront penser que c’est un paradoxe pour moi de promouvoir une rubrique qui s’attache ainsi à rétablir la vérité des faits alors que je promeus l’idée, dans le principe fondateur de Superception, selon laquelle “la réalité des faits n’est qu’une vérité en noir et blanc que notre subjectivité colore” (désolé de m’auto-citer 🙂 ).

Il n’y a aucune contradiction. C’est bien le sens que notre perception donne aux faits qui nous conduit à agir dans tous les domaines. Mais il est essentiel que les faits qui nous sont présentés soient justes ; sinon notre libre-arbitre – qui s’exprime à travers notre perception – est berné.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo