Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

La nouvelle coqueluche des grandes marques sur Internet…

… s’appelle Instagram, le réseau social mobile de partage de photos.

Lancée en octobre 2010, cette application, pour l’heure uniquement disponible sur iPhone/iPad, permet de partager des photos après les avoir retouchées de manière aussi simple que rapide. Elle compte 15 millions d’utilisateurs qui y ont déjà téléchargé plus de 400 millions de photos.

Naturellement, les grandes marques ont pris conscience du phénomène naissant et commencent à se précipiter sur cette nouvelle plate-forme d’échange. Et, lorsque je parle de “grandes marques”, je pense aussi bien à Starbucks qu’à Barack Obama. Car, en termes de marketing, l’approche du groupe de Seattle et du Président américain est la même : aller chercher les audiences – en l’occurrence, sur Instagram, plutôt jeunes et créatives – où elles se trouvent.

Ainsi, Starbucks (qui a intégré l’application très peu de temps après sa création) compte plus de 200 000 abonnés à son compte, Burberry 150 000 et Red Bull 95 000. Obama et Nike sont les derniers grands noms à avoir franchi le pas.

Comme le souligne AdAge, les marques utilisent Instagram pour dévoiler des coulisses peu visibles par ailleurs pour leurs publics cible : activités de conception et production (GE), arrière-boutique des magasins (Tiffany), etc.

Elles exploitent également la plate-forme sociale mobile pour organiser des concours :

  • Levi’s y cherche de nouveaux mannequins en demandant aux prétendants de poster leurs photos avec le tag #IAmLevis (au cas où vous vouliez concourir) ;
  • GE sollicite les photographes pour gagner un voyage au Pays de Galles afin d’aller prendre des clichés d’un site du Groupe (près de 4 000 photos ont été soumises dans le cadre de ce concours et mises en ligne sur Facebook où les fans de la marque ont élu le vainqueur) ;
  • le créateur de mode Marc Jacobs, pour sa part, a proposé aux utilisateurs de télécharger leurs photos de vacances en s’engageant à mettre en ligne ses préférées sur son site Internet (cf. ci-dessous).

Autant de manières originales de générer du dialogue autour des marques.

La galerie des photos de vacances des photos de vacances des utilisateurs d’Instagram sur le site web de Marc Jacobs

Certaines marques conjuguent aussi leurs activités sur Instagram et Tumblr, un site de blogging simplifié qui fait la part belle aux images. C’est le cas par exemple de Puma (encore cité par AdAge) qui a récemment envoyé une dizaine de blogueurs ayant une grande audience sur le web à Abu Dhabi pour rendre compte d’une étape de la Volvo Ocean Race dans laquelle la marque de vêtements de sport a engagé un bateau de course.

Selon Instagram, 200 marques et organisations seraient présentes sur l’application. Il est probable que la grande majorité cherchent à établir une connexion plus émotionnelle avec leur audience que sur d’autres réseaux sociaux, tant, comme le souligne l’une des dirigeantes de la start-up (qui ne compte que neuf collaborateurs), les photos sont un média extrêmement émotionnel.

A chaque média social sa mission et son champ d’opportunités à explorer pour les marques…

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo