Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Obama s’enivre de médias sociaux

Le Président-candidat est arrivé hier sur Tumblr, un site de blogging simplissime en pleine expansion. Mais la sensation virtuelle sera-t-elle suffisante pour alimenter la perception réelle ?

Vous croyiez que l’univers des réseaux sociaux était saturé par Facebook, Google+, LinkedIn, Twitter & Co. ? Détrompez-vous. Tumblr est le dernier média social à la mode (32 millions d’utilisateurs et plus de huit milliards de pages vues par mois).

Tumblr est un site de blogging créé dans une optique d’expression créative. C’est la plate-forme la plus facile à utiliser. Alors que d’autres services comme WordPress et Blogger sont focalisés sur la rédaction d’articles, Tumblr privilégie la mise en ligne de photos, vidéos et sons. Enfin, “alors que ce qui compte sur Twitter est la diffusion vers une audience, ce qui importe sur Tumblr est la communication avec une communauté”, selon les termes du fondateur et PDG de Tumblr, David Karp, un jeune américain de 25 ans.

(CC) Obama 2012

Le débarquement de Barack Obama sur Tumblr confirme son avance dans la classe politique américaine en matière d’utilisation des médias sociaux. Il avait ainsi déjà été le premier à maîtriser Facebook et Twitter.

L’équipe du Président démocrate a mis en ligne l’explication suivante pour inaugurer la page Obama 2012 : “Nous voudrions que Tumblr soit un immense effort collaboratif de narration d’une histoire – un lieu où les gens pourront partager ce qui se passe aux quatre coins du pays.” A cet égard, l’une des fonctionnalités originales de Tumblr, qui permet aux utilisateurs de soumettre un article, une photo, une vidéo, etc. sur un autre blog que le leur, devrait être particulièrement utile à la réalisation de cette ambition.

La question qui se pose, cependant, concerne l’utilité de cette démarche d'”extension du domaine de la lutte” accomplie par la campagne d’Obama sur Internet. Le résultat probable est que Tumblr serve au candidat à mobiliser ses partisans – ce qui, j’en conviens, est remarquablement utile dans une campagne présidentielle – mais sans convaincre beaucoup de nouveaux électeurs.

Autrement dit, de tels artifices de communication peuvent créer une sensation virtuelle de modernité et même de proximité au bénéfice d’Obama. Mais ils ne lui permettront pas de gérer les perceptions réelles des difficultés dans lesquelles les Américains sont enlisées et qu’ils imputent – légitimement ou pas, telle n’est pas la question en termes de perception – à leur Président.

Ce n’est d’ailleurs pas le moindre des paradoxes de l’arrivée d’Obama sur Tumblr que le slogan du mouvement Occupy Wall Street (cf. mon article récent), “We Are the 99%“, soit né sur Tumblr.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo