Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Jouer aux jeux vidéo améliore le management

C’est ce que je déduis d’une étude réalisée par des scientifiques de l’Université de Rochester en toute indépendance des entreprises de jeux vidéo.

Les personnes qui jouent à des jeux vidéo d’action prennent leurs décisions 25% plus rapidement que les autres sans que cette célérité accrue affecte la pertinence desdites décisions. En outre, les joueurs vidéo confirmés peuvent prêter attention à six choses en même temps sans se perdre, alors que les autres limitent l’acuité de leur attention à quatre éléments simultanés. Enfin, les joueurs vidéo sont plus créatifs que les autres personnes.

Ce garçon doit être un remarquable décideur – (CC) Steven Andrew

Arrêtons-nous un instant sur la première conclusion de cette étude, la prise de décision étant au coeur du métier de manager. Et, dans un monde aussi volatil que le nôtre, la rapidité de décision est une qualité essentielle. Car, plus un dirigeant hésite, plus les concurrents de son entreprise progressent sans l’attendre. Il vaut mieux décider vite et commettre quelques erreurs que ne pas décider ou faire traîner les choses indéfiniment.

Les jeux vidéo ont très mauvaise réputation, ce qui est justifié à certains égards, mais leur capacité à entraîner leurs pratiquants à décider plus rapidement et avec le même niveau de pertinence est très intéressante.

Ajoutera-t-on un jour une partie de jeu vidéo au parcours des candidats à l’embauche en complément des tests de graphologie et de psychologie ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo