Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Le sport rend intelligent

Et ce sont des souris qui nous l’ont appris ! Etonnant.

Selon Gretchen Reynolds, auteur du livre à paraître The First 20 Minutes, les dernières recherches scientifiques indiquent que l’exercice physique peut aider le cerveau à résister à sa diminution physique et à améliorer sa flexibilité cognitive. C’est ce qu’elle explique dans un article paru dans The New York Times : “le sport fait davantage pour favoriser la réflexion que la réflexion elle-même“.

Lorsqu’on approche la trentaine, notre hippocampe – la partie de notre cerveau qui stocke notre mémoire – commence à détruire un pour-cent de son volume chaque année. Nous perdons progressivement la faculté à nous souvenir et, partant, à apprendre. Or l’exercice physique peut ralentir – voire inverser – cette évolution. De nouvelles cellules peuvent même être créées et il se trouve que le sport aide cette création. En outre, le sport rend ces nouvelles cellules plus efficaces.

Cela se voit moins que l’augmentation de vos muscles mais c’est certainement plus utile : une étude a démontré que des personnes âgées qui marchent durant 40 minutes trois jours par semaine ralentissent le vieillissement de leur hippocampe de deux ans.

(CC) Jeff Tong

Comme l’explique Gretchen Reynolds :

les nouvelles cellules du cerveau ne peuvent améliorer la capacité intellectuelle que si elles rejoignent le réseau neuronal existant. Or beaucoup n’y parviennent pas, errant inutilement pendant un moment dans le cerveau avant de disparaître. Cependant, l’un des moyens de connecter ces cellules au réseau neuronal est d’apprendre quelque chose.

Ainsi, une étude réalisée en 2007 a-t-elle démontré que de nouvelles cellules rejoignaient le réseau neuronal de souris qui apprenaient à naviguer dans un labyrinthe d’eau, une tâche qui requiert un effort cognitif mais qui n’est pas très fatigante physiquement. Cependant, ces cellules avaient des capacités très limitées. Elles n’entraient en action que lorsque la souris se retrouvait dans le labyrinthe mais pas lorsqu’elle s’adonnait à d’autres tâches. Le processus d’apprentissage encodé dans ces cellules n’était exploitable pour aucun autre type de pensée.

Le sport, à l’inverse, semble rendre les neurones agiles. Lorsque les chercheurs firent courir les souris, les cerveaux des animaux connectèrent beaucoup de nouvelles cellules au réseau neuronal. Ces cellules ne se révélèrent pas seulement utiles lorsque les souris coururent de nouveau mais pour toutes leurs tâches cognitives. Chez les souris, le sport permet donc de créer de nouvelles cellules cérébrales que l’apprentissage ne permet pas de produire“.

On n’ose imaginer le résultat que cette étude aurait généré si les chercheurs avaient couru derrière les souris… 🙂

3 commentaires sur “Le sport rend intelligent”

› Ajouter un commentaire

Parce que cela ne fonctionne que pour celles et ceux, souris y compris, qui se servent de leur cerveau pour apprendre des choses. Le cerveau ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. 🙂
Xophe

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo