Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

General Motors a-t-il donné un mauvais coup de volant marketing ?

Le groupe de Détroit serait-il trop conservateur dans ses investissements publicitaires ?

Un récent article sur le site d’Advertising Age souligne une prédiction faite il y a quelques jours par Laura Martin, analyste financière chez Needham : elle considère que Facebook devrait à terme générer un chiffre d’affaires publicitaire supérieur à celui de Google.

En effet, les deux sites comptent à peu près le même nombre d’utilisateurs mais le temps moyen passé chaque jour sur Facebook par chacun de ses fans est trois fois supérieur (14 minutes) à celui consacré à Google par chaque Internaute. Pour mémoire, les revenus publicitaires de Facebook se sont cependant élevés à 3,1 milliards de dollars en 2011 contre 36 milliards pour Google.

Le Siège de General Motors à Detroit – (CC) paul bica

La prédiction de Laura Matin donne un écho particulier à la décision récemment annoncée par General Motors (GM) d’arrêter ses campagnes de publicité sur le premier réseau social au monde.

Ne nous emballons pas : des dizaines d’analystes financiers font chaque jour des prédictions qui se révèlent souvent fort peu pertinentes avec le temps. Ces prédictions leur offrent l’opportunité de faire parler d’eux dans les médias.

Mais, en l’occurrence, le raisonnement appliqué par Laura Martin est logique à première vue. Certes, Facebook n’a pas encore trouvé la martingale de la monétisation de son formidable attrait auprès de ses audiences. Certes, le rapport entre temps d’utilisation d’un site Internet et revenus publicitaires dudit site n’est pas mathématique. Certes, GM a certainement pris sa décision en fonction de l’efficacité de ses campagnes – laquelle est beaucoup plus facilement mesurable sur Internet que dans tous les autres canaux publicitaires.

Mais on ne peut s’empêcher de penser que c’est un pari contre l’avenir que GM a fait. En marketing, le rétroviseur n’est pas l’équipement le plus utile.

3 commentaires sur “General Motors a-t-il donné un mauvais coup de volant marketing ?”

› Ajouter un commentaire

Salut Christophe, pour info, il manque 2 mots dans la derniere phrase : “Mais on ne peut s’empêcher DE PENSER que c’est un pari contre l’avenir que GM a fait. En marketing, le rétroviseur n’est pas l’équipement le plus utile.”

Quoiqu il en soit, je suis d’accord, le rétroviseur n’est pas l’équipement le plus utile, en tous les cas certainement moins que le volant… En marketing comme ailleurs. Cependant d’aucuns ont sans doute compris que le risque est faible de donner un mauvais coup de rétroviseur 🙂

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo