Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Culture et valeurs d’entreprise : l’alpha et l’omega

Il ne suffit pas de dire que la culture et les valeurs d’une entreprise sont fondamentales. Il faut expliquer pourquoi.

Dans l’interview avec The New York Times que j’évoquais dimanche dernier (lire ici), Jeff Weiner, le Directeur Général du réseau social professionnel LinkedIn, aborde les notions de culture et de valeurs d’entreprise :

Nous faisons une distinction, chez LinkedIn, entre culture et valeurs. La culture est ce que nous sommes. Elle représente essentiellement la personnalité de notre entreprise – qui nous sommes et qui nous aspirons à être dans le futur. Les valeurs sont les principes selon lesquels nous prenons des décisions chaque jour. Naturellement, les valeurs sont une composante de la culture. Valeurs et cultures sont donc indissociables. Définir sa culture et ses valeurs favorise le recrutement, la motivation, l’inspiration et la productivité”.

(CC) Esther Vargas

Jeff Weiner poursuit :

Chez LinkedIn, notre culture a cinq dimensions :

  • la transformation,
  • l’intégrité,
  • la collaboration,
  • l’humour,
  • et les résultats.

Et nous avons six valeurs :

  • les membres de notre réseau social passent avant tout,
  • les relations sont importantes,
  • soyons ouverts, honnêtes et constructifs,
  • exigeons l’excellence,
  • prenons des risques intelligents,
  • agissons comme les propriétaires de l’Entreprise“.

J’ai plusieurs fois expliqué sur Superception qu’il n’y a rien de plus important, pour une entreprise, que sa culture et ses valeurs. Elles constituent à mon sens l’alpha et l’omega d’une société, son premier actif car elles déterminent tout le reste : sa vision de sa raison d’être présente et future, l’évolution de son activité opérationnelle et de ses résultats financiers, son comportement sur ses marchés, son traitement de ses collaborateurs, ses relations avec ses parties prenantes… Enfin, tel le logo LinkedIn constitué ci-dessus d’un puzzle de plus petits symboles de la marque, la culture et les valeurs sont le meilleur ferment de la cohésion interne d’une entreprise.

Je me reconnais parfaitement dans la distinction opérée par Jeff Weiner entre culture et valeurs, c’est-à-dire entre identité et règles de vie. Aucun corps social – famille, communauté, nation… – ne pourrait vivre sans identité et sans règles de vie. Il en va de même des entreprises.

C’est pourquoi les sociétés qui ne prennent pas la peine de réfléchir à leur culture et à leurs valeurs opèrent sans le savoir en fonction d’une identité et de règles de vie imposées par le hasard – hasard des individus qui influencent leur fonctionnement à travers le temps, hasard des changements internes et externes qu’elles connaissent, hasard des clients et partenaires avec lesquels elles font un bout de chemin opérationnel…

Il n’y a donc rien de plus important à mes yeux, pour un leader d’entreprise, que d’animer la culture et les valeurs du corps social qu’il dirige. A cet égard, les start-ups telles que LinkedIn ont naturellement un avantage sur les entreprises plus anciennes : elles partent d’une page blanche.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo