Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Une petite acquisition pour de grands desseins

Twitter s’intéresse toujours plus à la télévision.

Twitter a acquis la start-up Bluefin Labs spécialisée dans l’analyse du dialogue consacré, sur les réseaux sociaux, aux programmes de télévision. La start-up réalise cette analyse à partir des profils des membres de Twitter ainsi que du contenu de leurs tweets, des hashtags (mots-clics) qu’ils utilisent…

Bluefin Labs est né d’un projet développé au sein du célèbre Massachusetts Institute of Technology (MIT). Selon ReadWrite, elle compte déjà 40 chaînes de télévision et des grandes marques telles que PepsiCo, Estee Lauder, Kraft et Mars parmi ses clients. Ce qui différencie Bluefin Labs de ses concurrents est la finesse de son analyse sémantique des contenus mis en ligne sur Twitter et sa capacité à associer ces informations aux émissions et publicités télévisées.

De ce fait, cette acquisition n’est pas tant importante par son montant – inférieur à 100 millions de dollars – que par la triple perspective stratégique qu’elle ouvre à Twitter.

Deb Roy, l’un des fondateurs de Bluefin Labs – (CC) Vince Kmeron

En premier lieu, les données fournies par Bluefin Labs permettront au réseau de micro-blogging d’améliorer encore son attractivité auprès de ses utilisateurs et des annonceurs alors que l’utilisation d’un “deuxième écran” parallèlement au visionnage de la télévision se développe à grande vitesse (lire notamment ici). En particulier, les marques pourront encore mieux cibler leurs actions de marketing sur Twitter et les conjuguer avec celles déployées à la télévision. Elles y gagneront également un outil de mesure de leur retour sur investissement qui fait aujourd’hui défaut à beaucoup d’autres réseaux sociaux.

En outre, Twitter va progresser plus décisivement dans la création d’un système d’audience sociale des programmes télévisés, une voie qu’il a déjà commencé à explorer dans le cadre de son partenariat avec Nielsen. Enfin, Twitter pourra vendre des données sur les comportements des consommateurs aux producteurs et diffuseurs de contenus ainsi qu’aux marques.

Avec cette acquisition, Twitter conforte donc son avance sur les autres réseaux sociaux, au premier rang desquels Facebook, en termes de convergence avec le média le plus propice à la génération de conversations sur le web.

3 commentaires sur “Une petite acquisition pour de grands desseins”

› Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo