Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

La radicalisation à plein tube… cathodique

Quel avenir pour le discours politique à la télévision ?

The Hollywood Reporter relatait récemment que Fox News, la chaîne conservatrice du groupe dirigé par Rupert Murdoch, est à la fois le canal d’information télévisé le plus et le moins respecté des Américains.

Selon un sondage réalisé par Public Policy Polling, Fox News est la chaîne la plus respectée pour 34% des téléspectateurs outre-Atlantique contre 13% pour la chaîne publique PBS et 11% pour ABC. Mais Fox News est aussi la chaîne la moins respectée avec 39% des opinions exprimées contre 14% pour MSNBC (chaîne d’obédience démocrate) et 13% pour CNN.

Ces résultats apparemment paradoxaux reflètent la tendance à la communautarisation des médias qui, aux Etats-Unis, ne se limite pas au web – où l’on peut trouver des sites d’information très partisans – comme dans d’autres pays. A cet égard, les téléspectateurs conservateurs interrogés par Public Policy Polling font très peu confiance à d’autres chaînes que Fox News alors que leurs concitoyens démocrates semblent plus ouverts médiatiquement.

Le dégel idéologique de la télévision américaine est-il pour demain ? – (CC) kenudigit

Le facteur le plus inquiétant dans cette évolution est son effet sur la vie démocratique américaine. Le camp conservateur est le plus touché par la radicalisation d’une partie de sa base, laquelle dicte de plus en plus le résultat des primaires en se mobilisant davantage que les électeurs moins engagés. Les primaires voient ainsi le triomphe de candidats inéligibles dans des élections générales, ce qui constitue désormais une menace réelle pour l’avenir électoral du Parti républicain.

Expression de l’inquiétude croissante des caciques conservateurs, Fox News a récemment décidé de ne pas renouveler les contrats de certains de ses commentateurs les plus extrémistes, au premier rang desquels l’ancienne candidate à la vice-présidence Sarah Palin et le stratège politique multi-cartes Dick Morris. C’est une première étape dont on ne peut qu’espérer, grâce à un optimisme échevelé, qu’elle en appellera d’autres.

La qualité de la couverture de l’actualité est en effet décisive pour la santé d’une démocratie. Quand chacun est replié sur son bunker idéologique, le dialogue politique devient impossible et la Nation s’atrophie. Le grand designer américain Charles Eames avait estimé que, “au-delà de l’âge de l’information, il y a l’âge des choix“. Faut-il encore que la qualité de l’information favorise la réalisation de choix raisonnés…

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo