Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Quelle place occupe réellement Internet dans le marché mondial de la publicité ?

Au-delà des fantasmes, une étude apporte la réponse.

Réalisée par Nielsen et relayée par TechCrunch, elle fournit plusieurs enseignements intéressants à propos d’un secteur qui représente annuellement plus de 500 milliards de dollars :

  • Internet* est le segment le plus dynamique du marché de la publicité (il a crû de 32,4% en 2013) mais il demeure très petit par rapport aux autres médias (4,5% des dépenses totales) ;
  • à l’inverse, la télévision n’a progressé que de 4,3% mais glane 57,6% du marché global) ;
  • pour le reste, tous les autres segments – à l’exception de l’affichage – déclinent : radios, journaux, magazines et cinéma ;
  • la puissance persistante de la télévision sur le marché de la publicité explique les initiatives des grands acteurs publicitaires du web (Facebook, Google, Twitter…) pour accroître la part de la vidéo dans leur offre de contenus ;
  • Internet est inégalable en matière de publicité déployée sur plusieurs écrans (web, mobile…).

Nielsen

Cette étude confirme que, comme je l’ai déjà souligné à plusieurs reprises sur Superception (lire notamment ici et ici), l’avenir de la publicité – et des annonceurs – appartient à la convergence des médias télévisés et Internet.

* Bannières sur les sites Internet ainsi que sur le web et les applications mobiles.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo