Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

La preuve que la presse écrite n’a pas (encore) fait sa révolution culturelle

Qu’est-ce qu’une actualité à l’ère d’Internet ?

The New York Times consacre un article à la transition vers le numérique de USA Today, le troisième quotidien américain en termes de diffusion.

(CC) Marcus Walker

(CC) Marcus Walker

Une phrase en particulier a retenu mon attention dans ce récit.

C’est L. Gordon Crovitz, l’un des fondateurs de Press+, une société spécialisée dans la mise en place de systèmes payants (paywalls) sur les sites web d’organes de presse, qui déclare : “trop de quotidiens se concentrent encore sur la relation de ce qui s’est passé la veille du jour de leur parution, alors que beaucoup de lecteurs l’ont appris la veille”.

Rien n’est plus vrai et c’est l’un des problèmes majeurs de la presse écrite dans ses tentatives de révolution culturelle. Ce phénomène pose à mon sens une question critique pour cette industrie : qu’est-ce qu’une actualité à l’ère d’Internet et de l’instantanéité ?

Alors que la date de péremption d’une nouvelle se compte désormais en heures, voire en minutes, la presse écrite quotidienne doit trouver d’autres vecteurs – proximité, verticalité, investigation, grand reportage, mise en perspective… – pour distinguer son offre de ses concurrents accessibles gratuitement sur les médias numériques.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo