Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Découvrez l’entreprise qui place ses valeurs au-dessus de ses ventes

J’ai expliqué il y a quelques années sur Superception ce qui définit à mes yeux un principe de vie :

La différence entre une préférence et un principe est que l’on change de préférence si elle n’est pas applicable. A contrario, on ne change pas ses principes de vie.

C’est pourquoi vous savez que l’une de vos convictions est un principe lorsque son application vous coûte quelque chose et que vous êtes satisfait de payer ce prix (qui n’est pas forcément financier)“.

Cette définition s’applique aussi bien aux individus qu’aux organisations. Mais elle est naturellement plus difficile encore à mettre en oeuvre pour celles-ci que pour ceux-là.

En effet, les entreprises doivent faire adhérer et mobiliser l’ensemble de leurs collaborateurs, et ce alors qu’elles sont soumises à des enjeux considérables et souvent contradictoires avec les impératifs dictés par leurs valeurs. Enfin, elles sont poussées par une majorité de leurs parties prenantes à raisonner à court terme alors que la valorisation de principes de vie ne peut résonner que sur la durée.

C’est pourquoi le nombre d’entreprises qui affichent des principes et valeurs est immensément plus grand que celui des sociétés qui les mettent réellement en oeuvre.

(CC) daveynin

(CC) daveynin

A cet égard, la chaîne Recreational Equipment Inc. (REI), qui vend dans ses 143 magasins américains des vêtements et équipements de sports et loisirs de plein air, est exemplaire.

La raison d’être de REI est d’encourager ses clients à passer le plus de temps possible à pratiquer des activités de plein air. Or vision et valeurs vont de pair : les entreprises dont l’activité vise un objectif plus élevé que la seule maximisation de leur profits accompagnent le plus souvent cette mission de valeurs fortes qui la soutiennent.

Ainsi la chaîne vient-elle de prendre une décision symbolique mais potentiellement lourde de conséquences pour son compte d’exploitation : elle va payer ses collaborateurs afin qu’ils ne travaillent pas et passent leur journée en plein air1 durant le “Black Friday“, le vendredi2 du week-end de Thanksgiving qui se trouve être le jour de shopping le plus dynamique de l’année outre-Atlantique. Tous ses magasins seront également fermés le jour de Thanksgiving3 et le site Internet de la marque ne traitera pas les commandes ces deux jours-là4.

Ce n’est pas un hasard si REI est l’une des 12 entreprises à avoir figuré, chaque année depuis sa création en 1998, au sein du classement établi par FORTUNE des “100 entreprises américaines où il fait le meilleur travailler”.

1 L’Entreprise a créé un site Internet – et un hashtag #OptOutside – pour conseiller à ses collaborateurs et clients quelles sorties nature effectuer durant le week-end de Thanksgiving et leur donner la possibilité de partager leurs expériences du grand air.

2 Le 27 novembre cette année.

3 Le 26 novembre cette année.

4 Certains penseront que cette décision, malgré le risque commercial qu’elle représente dans le plus important week-end de shopping de l’année, n’est qu’une opération de communication. Mais la continuité avec laquelle REI prête attention au bien-être de ses collaborateurs et à sa responsabilité sociale d’entreprise vis-à-vis de ses parties prenantes externes devrait les convaincre qu’il y a plus dans cette initiative qu’une vile recherche du buzz.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo