Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Starbucks, roi du commerce mobile

Je vous entretiens souvent sur Superception des initiatives de Starbucks en matière de management humaniste et de valeurs d’entreprise. Naturellement, la faculté d’Howard Schultz, le patron du Groupe, à être exemplaire dans ces domaines repose sur le succès commercial et financier de son entreprise.

Celui-ci est fondé sur la vision d’Howard Schultz – “Starbucks n’est pas une entreprise de café qui sert des gens mais une entreprise humaine qui sert du café” – et sur les innovations déployées en permanence par le Groupe.

L’un des secteurs où il s’illustre le plus brillamment est le commerce mobile. Comme le soulignait récemment le magazine américain WIRED qui fait autorité sur ces sujets, Starbucks dispose certainement de la meilleure application mobile du retail.

Ses résultats sont déjà remarquables :

  • le nombre d’utilisateurs de son application mobile a augmenté de 32% en un an ;
  • 9 millions de ses clients paient avec leurs téléphones mobiles dans ses établissements américains chaque semaine ;
  • le paiement mobile représente 21% de ses ventes américaines (Starbucks est même en avance sur Apple à cet égard) ;
  • l’intégration de ses services de commerce mobile avec son programme de fidélité (qui compte 20 millions de membres) est très complète.

Mais le Groupe ne s’arrête pas là. Il a récemment lancé sa nouvelle fonctionnalité “Order & Pay” qui permet à ses clients de commander des boissons et aliments et de les payer depuis leurs smartphones afin qu’ils soient prêts lorsqu’ils vont les chercher dans l’un de ses 7 500 établissements américains. Starbucks traite déjà plus de 5 millions de commandes mobiles par mois.

L’Entreprise vient également d’introduire sur le marché deux offres locales de livraison à la demande de ses produits, l’une au sein de l’Empire State Building à New York et l’autre, en partenariat avec la start-up Postmates, à Seattle.

La fonctionnalité "Order & Pay" sur l'application mobile de Starbucks - (CC) Starbucks

La fonctionnalité “Order & Pay” sur l’application mobile de Starbucks – (CC) Starbucks

La position de Starbucks n’a pas échappé à Apple qui cherche à accélérer la croissance de sa solution de paiement mobile Apple Pay dont le démarrage n’est pas extraordinaire. La marque à la pomme et le groupe de café ont engagé un partenariat qui verra tous les établissements américains de Starbucks déployer Apple Pay en 2016.

Starbucks développe également des coopérations numériques avec Lyft, Spotify et The New York Times. L’idée est que ses clients puissent gagner des cafés gratuits grâce à la convergence de son programme de fidélité avec ceux d’autres acteurs numériques.

Toutes ces initiatives contribuent in fine à la croissance des revenus et de la rentabilité de la marque.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo