Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les cinq conditions d’une équipe performante

Des membres de la direction des ressources humaines de Google ont réalisé plus de 200 entretiens avec des collaborateurs de l’Entreprise et analysé 250 attributs de 180 de ses équipes.

Alors que les pilotes de cette étude s’attendaient à mettre au jour les qualités individuelles constitutives d’une équipe optimale, ils découvrirent que ce sont des critères collectifs qui favorisent la performance d’un groupe.

Ils identifièrent cinq caractéristiques qui différencient les équipes les plus performantes des autres au sein de Google :

  • La sécurité psychologique : les membres d’une équipe peuvent-ils prendre des risques sans se sentir en danger ou être embarrassés ? Cet élément est de loin le plus important : les équipes de Google les plus sécurisées psychologiquement ont un taux d’attrition moins élevé et obtiennent de meilleurs résultats que les autres. En outre, ce critère conditionne la mise en œuvre des quatre autres. L’étude de Google montre que la faculté de prendre des risques et, peut-être plus important encore, d’admettre des erreurs sans être jugé ou déprécié est capital dans le succès collectif. C’est un heureux contrepoint aux théories du management de la tension ou de la peur.
  • La confiance : les membres d’une équipe peuvent-ils compter les uns sur les autres pour réaliser un travail de qualité dans les délais impartis ?
  • La structure et la clarté : les objectifs, rôles et plans opérationnels de l’équipe sont-ils clairs ?
  • Le sens : les membres d’une équipe oeuvrent-ils au service d’une mission importante personnellement pour chacun d’entre eux ?
  • L’impact du travail : le travail réalisé a-t-il un effet conséquent ?
(CC) woodleywonderworks

(CC) woodleywonderworks

Il se trouve que ce sont autant d’enjeux managériaux sur lesquels j’insiste sans relâche depuis la création de Superception ainsi que dans mon dernier livre.

Mais ce n’est pas ce qui rend cette étude remarquable, même si cette correspondance n’est pas pour me rebuter. Le principal intérêt de cette recherche est d’être, comme toujours avec Google, fondée sur des données objectives.

A partir de ces résultats, la DRH de Google a conçu un exercice collectif permettant de prendre le pouls de l’état d’esprit des équipes du Groupe sur les cinq dynamiques décrites ci-dessus et de définir un plan de développement adapté.

Durant l’année écoulée, plus de 3 000 collaborateurs de Google dans 300 de ses équipes ont participé à cet exercice. Les équipes qui ont fait évoluer leur fonctionnement dans la foulée ont amélioré leurs résultats en moyenne de 6% sur le critère de sécurité psychologique et de 10% sur celui de structure et clarté.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo