Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Facebook : les médias qui ont aimé “Instant Articles” vont adorer Messenger

Depuis que le groupe de Mark Zuckerberg a lancé sa fonctionnalité d’intégration de contenus tiers sur les “murs” de ses membres (“Instant Articles”), beaucoup d’observateurs ont souligné combien cette démarche placerait les médias dans une situation de dépendance à son égard.

J’avais expliqué pour ma part pourquoi

“‘Instant Articles’ constitue rien moins qu’une bouée de sauvetage pour beaucoup de producteurs de contenus“.

Aujourd’hui, plusieurs médias de premier plan utilisent “Instant Articles et le nouveau service d’information de Facebook a connu un lancement infiniment plus réussi que l’application Apple News.

Tirant les leçons de cette situation, Bild, le plus grand groupe de presse européen, double son activité sur “Instant Articles” d’une expérimentation visant à informer ses lecteurs à travers l’application Facebook Messenger (voir la capture d’écran reproduite ci-dessous). Le groupe allemand est le premier média mondial à prendre une telle initiative.

(CC) Bild & Facebook

(CC) Bild & Facebook

Les internautes peuvent s’abonner à deux services – un fil d’actualité général et un autre dédié à une émission de télé-réalité allemande. Les contenus diffusés par Bild sur Facebook Messenger ne sont pas exclusifs à ce canal et sont également proposés sur les autres plates-formes du journal.

Plus globalement, l’exploitation de Facebook Messenger pour diffuser des informations d’actualité s’inscrit dans la logique de transformation des applications de messagerie en plates-formes de services intégrées que je mettais en exergue il y a un an dans l’article “Panorama stratégique : les services de messagerie supplantent les réseaux sociaux” :

Si Facebook incarne le système de communication privilégié de l’ère Internet fixe, les plates-formes de messagerie seront au coeur de celle du mobile. Elles exploitent les capacités offertes par les smartphones pour proposer une large gamme de services (communication, jeux, commerce électronique…), et ce sur la seule plate-forme initialement dédiée à la messagerie.

Celle-ci bénéficie d’un atout majeur sur toutes les autres solutions : la constance du canal de communication qu’elle constitue, ce qui est différent d’une communication en temps réel. C’est une révolution, y compris par rapport aux réseaux sociaux.

A cet égard, l’une des interrogations les plus importantes pour Facebook a trait à l’avenir de son application Messenger : celle-ci sera-t-elle métamorphosée en plate-forme intégrée de services ?

Incidemment, Apple et Google, les deux leaders des plates-formes mobiles, sont confrontés à un enjeu stratégique comparable : comment aborder la menace constituée à terme par ces services qui vont constituer une couche potentiellement autonome au-dessus du système d’exploitation ? Portée à son paroxysme en effet, la généralisation des services de messagerie pourrait rendre les plates-formes mobiles accessoires, de même que les applications web ont diminué l’importance relative des systèmes d’exploitation fixe et navigateurs Internet“.

L’année écoulée depuis cet article a apporté une réponse positive à la question que je posais concernant Facebook Messenger : Mark Zuckerberg a annoncé il y a plusieurs mois la transformation de sa messagerie en plate-forme intégrée de services.

Dans la même veine, il y a quelques jours, la messagerie WhatsApp, filiale de Facebook, a annoncé qu’il renonçait à son abonnement annuel d’un dollar – qui servait à éviter que le service ne diffuse de la publicité, méthode à laquelle son fondateur, Jan Koum, est résolument opposé – et qu’il allait compenser cette perte en proposant diverses fonctionnalités aux entreprises.

En clair, WhatsApp mue à son tour en plate-forme de services intégrée.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo