Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Netflix est responsable de la moitié du déclin de la télévision traditionnelle

Le cabinet d’analyse MoffettNathanson a publié une étude qui révèle la formidable croissance de Netflix outre-Atlantique.

Ses principales conclusions se présentent comme suit :

  • en 2015, les Américains regardèrent les programmes diffusés en flux (streaming) par Netflix durant 29 milliards d’heures ;
  • Netflix représenta environ la moitié du déclin (3%) du temps de visionnage de la télévision traditionnelle ;
  • les principales perdantes parmi les grandes chaînes furent CBS (dont le temps de visionnage chez les abonnés de Netflix fut inférieur de 42% à celui des non-abonnés), Fox (35%) et ABC (32%) ;
  • Netflix s’adjugea 6% du total des heures de consommation de télévision l’an dernier contre 4,4% en 2014. Sa part devrait passer à 14% en 2020.
(CC) Helge Thomas

(CC) Helge Thomas

Cette croissance explique que les acteurs de la télévision traditionnelle prennent désormais Netflix beaucoup plus au sérieux, ce qui se reflète notamment dans leur inclination croissante à ne plus licencier leurs contenus aux diffuseurs en streaming.

L’intensification croissante de cette compétition peut également être observée en France avec la diffusion de la quatrième saison de “House of Cards” en exclusivité sur Netflix au détriment de Canal+.

Il y a un an, j’écrivais à propos de l’essor de la télévision sur Internet :

Cette révolution représente un enjeu majeur pour les marketeurs car la télévision connectée se caractérise notamment par la présence moindre de publicités sur ses écrans – une différence qui constitue d’ailleurs un attrait aux yeux de ses utilisateurs.

Ces publicités, en revanche, peuvent être mieux ciblées. Cette faculté trouve son origine – sans s’y limiter – dans la logique de personnalisation favorisée par l’avènement de la télévision numérique. […] 

Combien de temps faudra-t-il pour que les annonceurs adaptent leurs plans média aux nouveaux usages de leurs publics cible ?

Cette interrogation est plus actuelle que jamais.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo