Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Facebook accélère dans le marketing local

Le groupe de Mark Zuckerberg copie une fonctionnalité déjà proposée par Foursquare aux annonceurs du secteur du commerce de détail. Mais la taille de sa communauté va lui donner une envergure sans précédent.

Il y a quatre mois, je relatais sur Superception l’initiative prise par l’application sociale de recommandations géolocalisées Foursquare pour mettre les données relatives aux déplacements de ses utilisateurs à la disposition des marques.

Foursquare a constitué un échantillon représentatif de 1,3 million d’internautes – parmi ses 50 millions de membres actifs – qui enregistrent tous leurs déplacements sur l’application. Cela permet à ses équipes, en collaborant avec des médias, de comparer le comportement de consommateurs qui ont vu une publicité avec celui de personnes qui ne l’ont pas vue et d’en déduire l’impact de ladite publicité sur les visites effectuées dans les magasins de la marque concernée.

J’écrivais alors :

La géolocalisation est la raison d’être de Foursquare depuis sa création et lui confère un atout certain à l’égard des annonceurs vis-à-vis d’autres plates-formes sociales comme Facebook ou Twitter, lesquelles tentent elles-mêmes de développer leur pertinence dans ce domaine”.

La démarche de Foursquare faisait suite à celle de Google qui, en décembre 2014, annonçait le lancement aux Etats-Unis d’un nouvel indicateur dans le tableau de bord de sa régie publicitaire AdWords. Le principe est de mesurer le nombre de visites dans les magasins physiques vendant les produits et services promus dans les publicités diffusées à travers AdWords.

(CC) Facebook

(CC) Facebook

Désormais, c’est Facebook qui passe à la vitesse supérieure dans l’optimisation du retail grâce au numérique avec l’ajout de plusieurs outils de mesure permettant aux enseignes de savoir combien d’internautes1 ont visité leurs établissements après avoir vu leur campagne publicitaire sur le premier réseau social de la planète (voir la vidéo ci-dessous).

Les commerçants pourront également optimiser leurs publicités (création et ciblage) en fonction des informations que Facebook leur communiquera en temps réel sur les visites dans leurs magasins. Ces informations seront fournies au niveau régional (par exemple Etat par Etat outre-Atlantique) ou même magasin par magasin.

L’avantage de Facebook par rapport à Foursquare réside dans le fait qu’il n’a pas besoin de collaborer avec des médias pour donner des informations marketing aux enseignes du retail étant donné qu’il combine les deux rôles de vecteur publicitaire et d’application sociale de géolocalisation.

Les premiers tests réalisés par Facebook sont prometteurs. En France, les centres Leclerc ont ainsi pu toucher 1,5 million de consommateurs dans un rayon de dix kilomètres autour de leurs magasins. 12% des internautes qui ont cliqué sur leurs publicités ont visité un centre Leclerc dans la semaine suivante.

En outre, Facebook permettra aux marques du retail de faire un lien entre publicités sur sa plate-forme et ventes en magasins. Grâce à des interfaces de programmation (API) mises à disposition par le Groupe, les enseignes pourront faire correspondre leurs données de vente avec leur base de clients sur Facebook et leur système de vente physique avec les résultats de leurs campagnes publicitaires diffusées sur la plate-forme de Mark Zuckerberg.

Last but not least, Facebook donne également aux enseignes la possibilité de signaler leur localisation dans leurs campagnes, ce qui aidera les consommateurs à se diriger vers le magasin le plus proche d’eux.

Ces développements ne sont pas les premiers de Facebook dans le marketing local. En novembre 2015, le Groupe avait lancé deux innovations dans ce domaine pour donner davantage d’informations aux marketeurs et commerçants sur le trafic piétonnier près de leurs établissements et leur permettre de mieux cibler ces clients potentiels avec leurs publicités.

1 Cette disposition repose évidemment sur les seuls internautes ayant activé leur fonctionnalité de géolocalisation dans leurs réglages Facebook.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo