Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les applications mobiles phagocytent la moitié du temps passé en ligne

Un phénomène en forte croissance.

C’est une étude de comScore qui le révèle : les Américains dédient désormais 49% du temps qu’ils passent en ligne (sur des équipements fixes et mobiles) aux applications mobiles accessibles sur leurs smartphones, contre 33% il y a trois ans. Si l’on ajoute les tablettes aux smartphones, cette proportion monte à 58%.

La répartition du temps passé en ligne outre-Atlantique se présente comme suit :

  • applications mobiles sur smartphones: 50%,
  • ordinateurs : 32%,
  • applications mobiles sur tablettes : 9%,
  • navigation Internet sur smartphones: 7%,
  • navigation Internet sur tablettes : 2%.
(CC) Dirk Vorderstrase

(CC) Dirk Vorderstrase

Cet été, les applications les plus populaires (en nombre d’utilisateurs) étaient, par ordre décroissant, Facebook, Messenger, YouTube, Google Maps, Google Search, Google Play, Gmail, Pandora, Instagram, Amazon, Apple Music, Apple Maps, Pokémon GO, Snapchat et Pinterest.

D’ailleurs, les applications mobiles génèrent une énorme focalisation des usages Internet sur un nombre limité de plates-formes. En moyenne, les Américains passent ainsi 45% du temps qu’ils consacrent à leurs applications de smartphone sur leur application favorite, 18% sur leur deuxième et 10% sur leur troisième.

Pour les marketeurs, cette évolution est synonyme à la fois de concentration et fragmentation de leurs vecteurs publicitaires : concentration1 car les publics concentrent leurs usages sur un nombre restreint de plates-formes et fragmentation car ces plates-formes sont forcément moins ouvertes qu’Internet.

1 Une concentration d’autant plus dangereuse pour les médias que ceux-ci, en particulier les médias tout numérique, n’ont pas encore réalisé la phase de fusions-acquisitions rendue impérative par les contraintes économiques présidant à leur développement.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo