Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Internet et alcool

Aujourd’hui, je voudrais partager avec vous une excellente définition des effets d’Internet sur le comportement humain.

Cette définition a été donnée par Esther Dyson, une ancienne journaliste et analyste financière de Wall Street qui s’est reconvertie en investisseur et entrepreneur.

“Dans une certaine mesure, Internet est comme l’alcool. Il accentue ce que vous feriez de toute façon. Si vous voulez être solitaire par exemple, vous pouvez être plus solitaire encore sur le web. Si vous voulez vous connecter avec d’autres personnes, Internet vous permet de vous connecter plus facilement.”

Esther Dyson – (CC) Rick Smolan

Les meilleures pensées, comme les meilleurs blagues, sont souvent les plus courtes. Une idée brillante peut être résumée en quelques mots. Il n’y a que les poseurs pour avoir l’impression d’être intelligents parce qu’ils sont compliqués.

La métaphore d’Esther Dyson, outre sa pertinence, a un second mérite : elle fait un sort à l’idée d’un effet intrinsèquement néfaste d’Internet pour nous redonner à nous tous, Internautes, la vraie responsabilité de nos agissements en ligne. Le web n’est qu’un moyen technologique – à la puissance certes inédite – au service de nos décisions.

Si nous pensons qu’Internet décide pour nous, c’est que nous avons cessé de vouloir croire en nous-mêmes.

Un commentaire sur “Internet et alcool”

› Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo