Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

La politique sans politiciens

Un homme politique américain part à l’assaut des médias. Sur leur propre terrain.

Gavin Newsom, l’ancien maire de San Francisco et actuel gouverneur adjoint de l’Etat de Californie, a depuis peu sa propre émission – The Gavin Newsom Show” – sur Current TV, la chaîne de télévision créée par l’ancien vice-président américain Al Gore. “The Gavin Newsom Show” est la seule émission de télévision nationale animée par un dirigeant politique en fonctions. Elle connaît un début très encourageant en termes d’audience.

Le slogan de ce talk show dit tout de son ambition : interroger les “faiseurs” et non les rêveurs. Le télégénique Newsom affirme jouir d’une liberté totale pour traiter les thèmes et inviter les personnalités de son choix. Dans une interview accordée à FastCompany, il souligne qu’il veut faire de son programme “une émission politique sans politiciens”.

Il explique que, pour changer les choses en profondeur, le discours politique doit aller au-delà des idéologies afin de s’intéresser pragmatiquement aux meilleures idées, et ce d’où qu’elles viennent. Il ne voit aucune raison que cette quête s’arrête aux limites de la sphère politique. C’est pourquoi il convie dans son émission des personnalités de la société civile qui ont un impact sur la vie des gens.

Gavin Newsom sur le plateau de son talk show – (CC) @Photo

Comme il le note, cela lui évite d’inviter dans une énième émission les mêmes 150 personnalités – acteurs et commentateurs de la vie politique – que l’on voit déjà dans toutes les autres émissions politiques de la télévision américaine.

Le positionnement personnel de Gavin Newsom est intelligent – comme d’habitude – même s’il est plus que paradoxal de voir un homme politique professionnel bannir les politiciens de carrière de son émission. Le fait que Newsom ait été entrepreneur avant d’être maire de San Francisco le sauve de justesse de l’accusation d’hypocrisie.

Beaucoup de journalistes sont devenus hommes politiques avec plus ou moins de bonheur. Un homme politique peut-il faire le chemin inverse parallèlement à l’exercice de ses responsabilités publiques ? C’est un pari audacieux et digne d’intérêt. Après tout, la frontière entre politique et journalisme pourrait s’estomper sur les médias sociaux – Gavin Newsom compte d’ailleurs plus d’un million d’abonnés à son compte Twitter.

A suivre, donc, pour voir si l’émission de Gavin Newsom représente une réelle offre alternative de contenus ou juste une opération de publicité gratuite et sur-mesure.

3 commentaires sur “La politique sans politiciens”

› Ajouter un commentaire

J’ai trouvé sur Google votre site et cet article. Il y quelques mois j’ai mis en ligne une page Facebook qui développe des idées autour de ce concept. Je vous invite sur ma page ou bien a me contacter si vous partager mes idées. A bientôt pour le renouveau de la vie publique

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo