Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les Britanniques gagnent-ils (de nouveau) la guerre ?

Cette fois, il s’agit de sauver la presse écrite.

Les fidèles de Superception savent que je suis de près l’évolution de la presse écrite dont je considère la mission – quel que soit le support sur lequel elle s’exerce – comme essentielle à la vie démocratique.

A cet égard, une bonne nouvelle a été annoncée aujourd’hui par The Financial Times à l’occasion d’une présentation financière : à fin septembre, le nombre des abonnés numériques du journal, qui a augmenté de 17% sur les neuf premiers mois de l’année, avait dépassé le nombre des abonnés à son édition papier (313 000 contre près de 290 000).

Le Siège du “FT” – (CC) Andy Wilkes

Toujours sur les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires du “FT” a progressé de 7% alors que ses rentrées publicitaires demeuraient “faibles” selon les termes de son communiqué de presse. Et c’est ce qui est le plus intéressant et potentiellement le plus porteur d’avenir : la stratégie du Financial Times – comme celle du New York Times et du Wall Street Journal – s’attache en effet de manière croissante à la vente de contenus (et donc d’abonnements) plutôt que de publicités.

Dans cette optique, l’explosion des usages numériques s’avère (enfin) une bonne nouvelle pour les grands titres de la presse écrite qui, comme le FT, le NYT et le WSJ, ont l’audace de faire suffisamment confiance à la qualité de leurs contenus pour les commercialiser et qui trouvent, grâce au numérique, de nouveaux débouchés pour ce faire.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo