Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les valeurs, meilleur remède contre le micro-management

Montrer le chemin plutôt que d’y traîner ses collaborateurs.

Il existe deux modes d’influence pour un patron d’entreprise :

  • tout contrôler directement, signe d’un manque de confiance dans ses équipes et/ou d’un excès de confiance dans ses propres capacités ;
  • inculquer à ses équipes les principes et méthodes qui leur permettront de réussir sans l’intervention permanente et castratrice du leader.

La promotion de valeurs d’entreprise constitue le meilleur moyen, pour un PDG, d’influencer intelligemment les comportements de ses collaborateurs sans être tenté de faire leur travail à leur place.

(CC) jroller.com

Incidemment, plus le nombre d’employés est important, plus cette tentation est chimérique. Le micro-management ne fonctionne dans les grands groupes qu’en gelant toute initiative, chaque décision significative devant être prise au sommet.

A l’inverse, les valeurs donnent un cadre d’action et permettent aux collaborateurs de répondre aux questions auxquelles ils sont confrontés tous les jours : quelle décision dois-je prendre, quelle action dois-je engager, quel comportement dois-je avoir pour être cohérent avec les idéaux et l’approche concrète de mon entreprise ?

Naturellement, il est beaucoup plus difficile de définir quelques principes d’action et de les enseigner à l’ensemble de ses collaborateurs afin de leur donner une grande autonomie que de surveiller leurs moindres faits et gestes.

Mais c’est aussi la méthode la plus fructueuse : plus autonomes et donc plus motivés, les collaborateurs sont beaucoup plus créatifs et productifs.

C’est pourquoi les valeurs sont créatrices de valeur.

2 commentaires sur “Les valeurs, meilleur remède contre le micro-management”

› Ajouter un commentaire

Bonjour,
Je vous remercie pour cet article qui pointe bien le problème du micro-management et propose de fixer un cadre, par les valeurs, qui ouvre les possibilités d’actions en toute autonomie. C’est éminemment crucial aujourd’hui, comme le pointent nombre d’articles sur le management, où une intelligence de terrain est requise pour faire face à la complexité. Les valeurs ont l’avantage de jouer sur l’émotion et donc d’être mobilisatrices.
Dans ma pratique de conseil, je n’hésite pas à ajouter les autres finalités de l’entreprise (vision, ambition, mission) qui en plus du cadre des valeurs permettent une bonne perception du sens de l’action collective.
Et tout simplement plus près des préoccupations d’un manager de proximité le simple fait de manager par les intentions, laissant le plus de latitude aux objectifs individuels et à l’action proprement dite, pourvu bien entendu qu’ils soient alignés avec les moyens et l’ambition stratégique, permet d’ajouter d’autres ingrédients aux valeurs pour laisser aux collaborateurs cette autonomie si cruciale aujourd’hui.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo