Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

L’internationalisation du New York Times, une petite leçon de marketing

Le développement à l’international constitue l’un des axes stratégiques du quotidien new yorkais. Il passe par des aspects tactiques que la majorité des entreprises oublient.

Il y a un mois, The New York Times rebaptisait “The International Heralrd Tribune” – qu’il détient à 100% depuis 2003 et pour lequel il nourrit une nouvelle ambition – en “International New York Times“.

Cet aspect le plus visible de l’expansion mondiale du quotidien s’accompagne d’un travail profond sur la modification de sa culture pour qu’elle soit moins exclusivement américaine. C’est ce travail qu’a présenté Philip Corbett, le directeur adjoint de la rédaction en charge de la qualité et du style rédactionnels, dans un article publié récemment.

La toute première édition de l'"International New York Times" - (CC) The New York Times

La toute première édition de l'”International New York Times” – (CC) The New York Times

Il y explique que plusieurs modifications ont été apportées au manuel de style du New York Times afin que chaque journaliste ait en permanence le souci d’écrire pour un lectorat international voué à croître : “cela ne signifie pas que nous essayons d’homogénéiser notre style rédactionnel ou d’en dissimuler les origines. Mais, dans les articles qui suscitent un intérêt international, nos journalistes doivent prêter attention à ne pas utiliser des expressions purement américaines telles que des métaphores faisant référence à des sports nationaux“.

Les journalistes devront notamment tenter d’intégrer des exemples ou des interviews internationaux dans leurs articles pour en élargir le public cible potentiel. Ils devront également faciliter la compréhension des références américaines pour les articles d’intérêt international en énonçant par exemple les températures en degrés Farenheit et Celsius et les distances en pieds et en mètres.

Ces directives nous paraissent évidentes. Et, pourtant, combien d’entreprises actives à l’international les appliquent-elles dans leurs contenus (communiqués de presse, sites Internet, brochures…) pour faire preuve d’empathie vis-à-vis de leurs différents publics ?

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo