Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Lecture : “The Last Campaign: Robert F. Kennedy and 82 Days That Inspired America” par Thurston Clarke (2008, 336 pages)

Un livre inspirant sur l’homme le plus inspirant de l’Histoire.


Thurston Clarke est un historien, auteur et journaliste américain.

Son livre chronique la campagne de Robert F. Kennedy pour la primaire démocrate de 1968 qui le mena en Indiana, au Nebraska, en Oregon, au Dakota du Sud et en Californie où il fut assassiné à Los Angeles le 5 juin, quatre-vingt deux jours après avoir annoncé sa candidature.

The Last Campaign

RFK est mon héros. Cela me rend encore plus exigeant que d’habitude à l’égard des ouvrages que je lis à son sujet. “The Last Campaign” passe brillamment le test.

Tout d’abord, il n’est pas hagiographique. Il est honnête sur le plan historique, ce qui est fondamental pour ce type de livres. D’ailleurs, ainsi que Ted Kennedy l’a fameusement dit lors de l’éloge funèbre de son aîné, “mon frère n’a pas besoin d’être idéalisé dans la mort au-delà de ce qu’il fut dans la vie”.

En outre, le livre de Clarke est exceptionnellement documenté, bien écrit et très analytique. Il éclaire remarquablement la personnalité et les convictions peu communes de Robert F. Kennedy.

C’est donc un ouvrage à ne pas manquer pour quiconque est intéressé par les années 1960, certainement la décennie la plus turbulente de l’histoire américaine moderne et donc la plus intéressante.

NOTE : A.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo