Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Apprendre ou attendre

Ce soir, je voudrais partager avec vous deux citations, croisées au cours de mes lectures des derniers jours, qui incarnent ma philosophie de la vie.

Ainsi que je l’ai déjà exprimé sur Superception,

La vie n’est rien d’autre qu’un apprentissage sans fin et, partant, une remise en question sans limite. Chaque personne est un être en perpétuel développement qui ne peut jamais, à de très rares exceptions près, réaliser son plein potentiel.

A mes yeux, lorsqu’on cesse de vouloir apprendre, de vouloir progresser, de vouloir découvrir autrui et ailleurs, de vouloir se découvrir aussi, de vouloir se lancer des défis toujours, on cesse de vouloir vivre.

Le dépassement est plus vital que le délassement“.

Impatient d'apprendre - (CC) Paul Mayne

En voilà un qui ne veut pas attendre pour apprendre – (CC) Paul Mayne

A cet égard, Ernest Hemingway a écrit que

Il n’y a rien de noble à être supérieur à vos semblables ; la vraie noblesse est d’être supérieur à celui que vous avez été auparavant“.

Et le capital-risqueur Geoff Lewis relevait il y a quelques jours sur son compte Twitter que

Lorsque vous êtes la personne la plus intelligente de la salle où vous vous trouvez, c’est que vous êtes dans la mauvaise réunion“.

La vie, pour moi, se résume à un choix : apprendre ou attendre.

Apprendre, progresser, se développer, se remettre en question, se lancer des défis, affronter ses peurs. Ou attendre la mort en se reposant éternellement sur ses acquis, ses certitudes, ses illusions.

3 commentaires sur “Apprendre ou attendre”

› Ajouter un commentaire

Cher Christophe,
la 2eme citation est inspirée d’Henry Ford “si vous etes la personne la plus intelligente de votre équipe, vous avez un problème”

Sur le début de ton article, je partage à 100% ton point de vue sur le fond. Sur la forme, en revanche, je me permet de te présenter un angle de vue légèrement différent :
– La vie ne sert pas à apprendre, mais à se souvenir.
– Nous sommes déjà parfaits, mais nous avons rajouté des limites sur notre potentiel
– Nous n’avons pas besoin de nous “développer” (puisque nous sommes parfaits) mais nous avons besoin de nous “nettoyer”, de nous “simplifier”.

La trajectoire est donc un retour vers l’intérieur (ce que tu nommes avec justesse “vouloir se découvrir”), plutot qu’une tentative d’amélioration.

En clair, il ne faut pas rajouter du charisme sur qui on est aujourd’hui. Il faut seulement enlever le doute et le besoin de prouver aux autres qu’on est bon.

Là est la véritable “cachette” de la fameuse confiance en soi.

Mon site web pro explique tout cela un peu plus en détails.

Amitiés,

Cédric

Cher Cédric,
Merci pour ton commentaire.
Cependant, il présente une vue totalement – et non légèrement – différente de la mienne car rien ne pourrait être plus opposé à ma vision que le fait de penser que nous sommes parfaits. 🙂
Je pense au contraire que chaque personne est un être en perpétuel développement qui ne peut jamais, à de très rares exceptions près, réaliser son plein potentiel.
Mais, au-delà de nos différences, l’essentiel est que chacun de nous soit animé par la vision qui lui permet de s’épanouir.
Bien à toi.
Xophe

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo