Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Newsletter Superception #41

Newsletter Superception du 16 janvier 2016.

S’abonner à la Newsletter.

Bonjour,

David Bowie ne figure pas au même rang que Paul McCartney et Prince dans mon Panthéon musical personnel.

Mais, si vous n’êtes pas déjà fan, je ne saurais trop vous recommander d’écouter son oeuvre. Pour sortir des sentiers battus, je vous recommande notamment “If I’m Dreaming My Life” et “Days”, deux chansons aussi obscures (dans le répertoire de la star) qu’aériennes sur l’humilité suprême née de la dépendance que ressent celui qui est aimé par une compagne ou un ami.

Rassurez-vous, je ne me suis pas transformé en critique musical, une activité pour laquelle je n’ai pas la moindre disposition. Si j’évoque David Bowie dans la Newsletter Superception, c’est que, au-delà de son époustouflant talent musical et artistique, il était un génie de la gestion des perceptions.

Ce génie lui permit de partager avec un public de plus en plus large ses multiples réinventions – ou renaissances – créatives sans jamais tomber dans l’artifice, la facilité… ou l’oubli. Plus encore que les looks et personnages qu’il créait, ces transmutations concernaient d’abord ses inspirations et styles musicaux.

On retrouve ce génie jusque dans la manière dont il sortit son dernier album, “Blackstar”, pré-posthume, deux jours avant son décès, accompagné d’un clip pour la chanson “Lazarus dans lequel il apparaît malade sur un lit d’hôpital, probablement le plus travaillé adieu à ses fans d’une star de la pop music.

Sur cet album, il chante d’ailleurs dans “Dollar Days” : “I’m dying to – Push their backs against the grain – And fool them all again and again”, excellente définition de son parcours créatif. Jusqu’au bout, le musicien refusa de s’éteindre artistiquement.

L’autre lien de Bowie avec les thématiques de Superception concerne naturellement l’intelligence visionnaire dont il fit montre lors de l’apparition d’Internet. Dans une interview de 1999, il prédit l’impact que le web aura sur la Société et la production artistique. ll traduisit d’ailleurs ses paroles en acte en créant le précurseur BowieNet.

Le décès de David Bowie donna lieu à un moment de communion mondiale qui rassembla dans la tristesse et l’hommage des millions de personnes. Bowie faisait partie de leur vie et les réunissait au-delà de toutes leurs différences de croyances, de convictions et d’intérêts.

Cette communion est la forme ultime de communication.

Si vous appréciez cette newsletter, n’hésitez pas à la recommander à vos amis et à l’évoquer sur les réseaux sociaux. Plus on est de fous, mieux on lit (car plus on peut échanger).

Bienvenue aux nouveaux abonnés, bonne lecture et bonne semaine à toutes et tous.

Christophe Lachnitt (contact@superception.fr)


Sommaire

  • Best of Superception présente un florilège des articles publiés en français sur Superception durant la semaine écoulée.
  • Best of Internet est consacré aux meilleurs articles du web – relatifs aux enjeux de perception à travers la communication, le management et le marketing – que je n’ai pas pu aborder dans mes articles quotidiens sur Superception.
  • Ab hoc et ab hac, enfin, propose des contenus, dénichés au cours de mes divagations numériques, susceptibles de vous intriguer ou vous distraire.

Best of Superception


Best of Internet


Ab hoc et ab hac

  • Avec son interview d’El Chapo, le plus grand trafiquant de drogue de la planète, Sean Penn nous a une nouvelle fois démontré qu’on peut être un formidable acteur et un individu méprisable. Certes, son parcours personnel émaillé de quelques scandales – je fais référence ici à Penn, pas à El Chapo – rend cette nouvelle incartade éthique peu surprenante. Cependant, cela n’en diminue pas pour autant la vilenie : Why Sean Penn’s El Chapo Meeting Was An ‘Epic Insult’ To Imperiled Mexican Journalists

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo