Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les trois moteurs de la viralité en ligne

Une étude menée par une équipe conjointe des universités de la Sorbonne et de Trente valorise un modèle utilisé en psychologie dans la catégorisation des émotions.

Ce modèle pose que chaque émotion combine trois caractéristiques :

  • l’évaluation (échelle aversion-envie) : par exemple, le bonheur a une évaluation positive, la peur une évaluation négative ;
  • l’activation (échelle excitation-apaisement) : la colère suscite une forte activation, la tristesse une faible activation ;
  • le contrôle (échelle contrôle-relâchement de celui ou celle qui ressent les émotions analysées) : l’admiration crée un fort contrôle, la peur un faible contrôle.

Les travaux des universitaires français et italiens montrent que les émotions individuelles portées par les contenus partagés en ligne ne sont pas aussi décisives dans la viralité de ces derniers que leur catégorisation dans le modèle Evaluation-Activation-Contrôle1.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs examinèrent 65 000 articles sur deux sites web aux contenus desquels les internautes avaient assigné des scores émotionnels. Ils analysèrent leur viralité en dénombrant leurs commentaires et partages respectifs.

(CC) David Dennis

(CC) David Dennis

Ce travail mit au jour deux corrélations notables entre la viralité des articles et les configurations émotionnelles du modèle Evaluation-Activation-Contrôle :

  • les articles ayant obtenu un grand nombre de commentaires ont suscité des émotions avec une forte activation (colère, bonheur…) et des émotions avec un faible contrôle (peur…) ;
  • les articles ayant généré un grand nombre de partages ont créé des émotions avec un fort contrôle (inspiration, admiration…).

En revanche, l’évaluation des émotions se révéla moins déterminante dans la viralité des contenus, même si les émotions négatives contribuent davantage à la viralité des contenus en ligne que les positives, ce que j’avais déjà évoqué sur Superception à un autre sujet l’an dernier.

1 Modèle VAD (valence-activation-control) en anglais.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo