Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Toutes les entreprises vont devenir des start-ups

Quelle est l’une des différences majeures, sur le plan managérial, entre une entreprise adulte et une start-up ?

Elle tient au fait que, dans une start-up, tous les collaborateurs, quel que soit leur rôle, sont au courant de tout ce qui se passe. L’information circule très rapidement et très librement en raison du petit nombre de collaborateurs et de la nature horizontale de l’organisation.

Or l’évolution des Sociétés vers plus d’horizontalité va transformer toutes les entreprises en start-ups de ce point de vue.

(CC) Heisenberg Media

(CC) Heisenberg Media

En effet, comme je l’expliquais dans mon livre “Donnez du sens, il vous le rendra” :

La désintermédiation produite par la généralisation des technologies numériques bouleverse profondément les relations entre parties prenantes d’une entreprise : elles deviennent toujours plus horizontales1, collaboratives2 et continues3.

Dans ce contexte, le manager doit, plus que jamais, convaincre plutôt que contraindre et la communication interne passer de l’énonciation à la conversation pour mobiliser.

En outre, la révolution numérique rend l’information mêmement accessible à tous les collaborateurs et donnera de fait la prééminence et le pouvoir aux leaders qui la partagent plutôt qu’à ceux qui la contrôlent”.

La révolution numérique a un deuxième effet sur les entreprises : elle crée beaucoup plus de synergies que dans le passé entre leurs différents secteurs. En effet, la constitution d’une infrastructure mondiale d’information, communication et commerce fait converger des activités précédemment isolées les unes des autres. La révolution industrielle Internet va accentuer davantage encore ce phénomène.

Ces convergences nouvelles, dans et entre les entreprises, engendrent un impératif de circulation de l’information sans précédent. Les pratiques des entreprises matures dans ce domaine vont donc devoir, pour cette raison également, s’apparenter à celles des start-ups.

1 Où l’influence est indépendante de la position verticale dans une organisation (management) ou une relation (client-fournisseur, partenaires…).

2 Travail davantage fondé sur la collaboration virtuelle que sur l’appartenance à des organisations traditionnelles.

3 Habitude de s’informer et se connecter avec autrui à n’importe
quel moment.

2 commentaires sur “Toutes les entreprises vont devenir des start-ups”

› Ajouter un commentaire

Analyse valable, mais pas forcément généralisable.
Ce style de “management à la compétence” fonctionne tout à fait dans les entreprises ou dans les services de l’entreprise qui sont dans l’économie du savoir.
Pour les (nombreux) autres… ça marche sensiblement moins bien.

J’en profite aussi pour re-préciser ce qu’est une start-up.
Comme son nom l’indique, une start-up est une entreprise crée pour grandir vite. L’horizontalité, l’agilité en sont des caractéristiques essentielles. Et par la concurrence qu’elles exercent, j’espère bien qu’il y aura contagion aux autres entreprises

Oui l’information circule d’autant plus vite que le nombre de collaborateurs est réduit, de même les dossiers partagés, DropBox et autre Google Drive donnent un accès facilité à beaucoup d’information. Pourtant, dans mon expérience d’une société de 100 personnes, pure player digital qui se pense comme startup et où la majorité des collaborateurs travaille sur un plateau unique, les réunions sont quasi continuelles, l’information circule mal, il y a rétention – volontaire pour certains, l’information reste un levier de pouvoir, mais également parce qu’il est irréaliste que chacun puisse être informé de tout, ou intéressé par tous les sujets.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo