Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Lecture : “The Beautiful Ones” par Prince avec Dan Piepenbring (2019, 288 pages)

La musique apaise.

Il n’est pas besoin de présenter Prince, l’un des musiciens les plus talentueux de sa génération et de tous les temps (voir l’hommage que je lui avais consacré après son décès). Dan Piepenbring est le journaliste qu’il avait choisi comme co-auteur de ses mémoires.

The Beautiful Ones” est l’histoire incomplète de comment Prince Rogers Nelson devint Prince. La collaboration entre Prince et Dan Piepenbring fut prématurément interrompue par le décès du génie de Minneapolis.

De ce fait, le livre est composé d’une introduction dans laquelle Dan Piepenbring raconte son travail avec Prince, des mémoires inachevés rédigés par Prince, de photos, écrits et dessins de ses jeunes années et de l’histoire manuscrite qu’il écrivit pour le film “Purple Rain”.

Dans l’émouvante introduction de Dan Piepenbring, nous rencontrons un Prince très humain, simple et drôle. Mais la pièce de résistance est constituée des mémoires inachevés de Prince dans lesquels il raconte son enfance. Il partage son amour pour sa mère, son admiration pour son père, son combat avec l’épilepsie, son expérience du racisme et sa découverte de la musique.

Convaincu que la musique apaise, Prince voulait aussi dire à ses lecteurs de créer : “Commencez par créer une journée. Puis créez votre vie“.

NOTE : A.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo