Fermer

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Sports Illustrated invente une nouvelle forme de paywall

Les spots au secours du sport.

Ainsi que le relate AdWeek, le plus grand magazine sportif américain teste un système payant (paywall) sur son site Internet qui permet aux internautes de lire les articles de son édition papier dans la foulée de leur parution à condition qu’ils regardent une publicité de 30 secondes.

Alors que d’autres organes de presse écrite américains, au premier rang desquels The Dallas Morning News et The San Francisco Chronicle, abandonnent leur système payant, cette expérimentation sera très intéressante à suivre.

La couverture du numéro de Sports Illustrated de cette semaine - (CC) Sports Illustrated

La couverture du numéro de Sports Illustrated de cette semaine – (CC) Sports Illustrated

Les systèmes payants n’ont pas encore fait la démonstration indéniable qu’ils constituent l’arme fatale contre la crise économique de la presse écrite en permettant à celle-ci de générer des revenus sur Internet. C’est pourquoi les tests se multiplient. Pour sa part, le magazine TIME met les articles de ses éditions papier sur son site web à la seule disposition de ses abonnés payants.

L’approche de Sports Illustrated mise en exergue par AdWeek est originale en ce qu’elle fait payer les internautes non pas avec leur portefeuille mais avec leur temps. Leur consommation des contenus du magazine demeure ainsi gratuite, en cohérence avec la culture qui s’est indûment développée sur Internet.

Les internautes peuvent choisir quel spot ils visionnent parmi une sélection de publicités qui leur est proposée. Cette approche, qui augmente l’engagement du consommateur, est censée accroître sa mémorisation du message et la traduction de celle-ci en acte d’achat.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo