Fermer

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Le nouveau modèle de la presse en ligne : satisfait ou remboursé

Une originale initiative hollandaise pour lutter contre la crise de la presse.

L’application Blendle présente une double singularité : les internautes paient les articles de presse qu’ils lisent à l’unité (ce qui n’est pas complètement nouveau) et, surtout, ils peuvent demander à être remboursés s’ils ne sont pas satisfaits de leur achat.

Comme le rapporte le site web de la Fondation Nieman pour le journalisme de l’Université de Harvard, Blendle propose des contenus d’une quinzaine de grands journaux et magazines hollandais. Leurs éditeurs déterminent le prix de vente par article (typiquement entre 0,10 et 0,25 euros) et recueillent 70% des revenus, Blendle s’en adjugeant 30%.

(CC) Blendle

(CC) Blendle

Afin d’éviter que les internautes n’abusent de la possibilité de remboursement qui leur est offerte, Blendle fonctionne avec un astucieux système récompensant leur loyauté : plus ils achètent d’articles, plus ils peuvent exiger d’être remboursés. A chaque remboursement, l’internaute doit expliquer les raisons de sa demande, ce qui fournit des renseignements précieux aux éditeurs et à l’équipe de Blendle pour ajuster leur offre de contenus.

L’application est aujourd’hui en bêta – elle doit être lancée auprès du grand public le 28 avril – et il est donc trop tôt pour tirer des enseignements de son activité.

Une chose, pourtant, est sûre : lorsqu’une industrie fait face à une crise aussi grave que celle de la presse, il ne faut rejeter aucune expérimentation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo