Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Le développement numérique du New York Times dépend de plus en plus de son édition papier

C’est tout le paradoxe de la presse écrite.

The New York Times a publié des résultats trimestriels alarmants. En synthèse, le Groupe est confronté à deux problèmes :

  • le déclin des revenus publicitaires de son édition papier (-6,6% au deuxième trimestre 2014) annule les gains enregistrés dans ses rentrées publicitaires numériques (+3,4%) et ses circuits de diffusion* (+1,4%), produisant une (légère) baisse de son chiffre d’affaires total (-0,6%) ;
  • les recettes de sa diffusion ne progressent pas assez fortement, ce qui signifie que les nouveaux services introduits ces derniers mois par le Groupe (lire notamment ici) n’ont pas (encore) permis d’enrôler beaucoup de nouveaux abonnés et que la croissance du nombre d’abonnés à la version numérique complète du journal a significativement ralenti. Ainsi seulement 32 000 nouveaux abonnés numériques ont-ils été enregistrés au cours du trimestre écoulé. En outre, il semble que les nouveaux services bon marché cannibalisent quelque peu l’abonnement numérique complet, ce qui est préjudiciable en termes de revenus totaux.

Ce double problème, naturellement, se ressent dans la rentabilité du Groupe qui décline de 25% en un trimestre et de 21% par rapport à la même période de l’an dernier.

Le Siège du New York Times à Manhattan - (CC) Christophe Lachnitt

Le Siège du New York Times à Manhattan – (CC) Christophe Lachnitt

C’est à cette aune qu’il faut envisager l’information (non confirmée) relatée par Capital New York selon laquelle la direction du New York Times étudierait le lancement d’une version plus courte de son édition papier quotidienne. L’objectif serait d’augmenter par tous les moyens le chiffre d’affaires généré par l’édition papier du journal.

Cette édition raccourcie présenterait une sélection des meilleurs contenus du quotidien pour un prix de moitié inférieur à sa version complète, laquelle continuerait d’exister. L’abonnement à cette édition comprendrait également l’accès total aux versions numériques du journal.

Ainsi que je l’ai déjà souligné sur Superception, l’enjeu stratégique du New York Times – et de la presse écrite en général – consiste à accroître ses revenus numériques sans tarir trop rapidement ses sources de revenus papier. Celles-ci financent en effet le développement de ceux-là. Si elle se confirme, cette nouvelle initiative du journal irait dans ce sens.

* Résultant principalement de ses nouveaux abonnés numériques.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo