Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les stats du trafic de Twitter avant-hier soir confirment-elles ma théorie ?

On peut soi-disant tout faire dire aux chiffres. Tentons l’exercice !

Twitter a publié sur son compte Flickr un graphe du trafic de son site lors de l’annonce de l’élimination d’Oussama Ben Laden. J’y trouve une semi-confirmation de l’analyse que j’ai rédigée hier soir.

En effet, Twitter a bien agi comme une agence d’information en diffusant les toutes premières spéculations sur la mort de Ben Laden et en a tiré une augmentation significative de son trafic avant que les grandes télés américaines ne reprennent la nouvelle.

(CC) Twitter

Mais c’est l’entrée en lice de ces grandes chaînes qui a porté le trafic de Twitter à des sommets : 3 440 tweets par seconde durant la soirée (heure américaine). En fait, Twitter est passé du rôle d’agence d’information – jusqu’à 10:45 sur le graphe ci-dessus – à celui de réseau social dans la seconde partie de soirée. Son trafic a alors été nourri par les commentaires et échanges sur la mort de Ben Laden.

Le fait que cette seconde “mission” de Twitter ait généré son plus gros trafic n’est pas étonnant : on est passif lorsqu’on lit une nouvelle diffusée par une agence d’information alors qu’on devient actif lorsqu’on commente cette actualité avec ses amis/contacts sur un réseau social.

Ces statistiques ne remettent donc pas en cause mon pari que le rôle déterminant de Twitter dans le futur sera davantage celui d’agence d’information que de réseau social. Le temps dira si j’ai raison ou si je suis aveuglé par ma cohérence cognitive.

4 commentaires sur “Les stats du trafic de Twitter avant-hier soir confirment-elles ma théorie ?”

› Ajouter un commentaire

Agence d’infos ou… sismographe social? 😉 Le problème que je vois c’est que pour réaliser son destin d’agence d’infos, il lui faudrait de son côté s’organiser et se gouverner (pour l’instant la seule gouvernance c’est le verified account – ou pas), et donc “tuer” son aspect social… et du côté des utilisateurs rendre systématique une présence minimum des principaux influenceurs, analystes, journalistes et experts. Ce qui est bien en train de se réaliser aux US.

Mais sinon je suis d’accord avec ton analyse, car Twitter comme source d’infos en est mon usage numéro 1. En 2, c’est le LOL!

L’absence de gouvernance d’un média de crowdsourcing comme Twitter est à la fois sa force et sa faiblesse. Sa force quand il s’agit pour lui d’agir comme une agence d’information car c’est le très grand nombre de ses utilisateurs – citoyens plus qu’influenceurs – qui augmente la probabilité que l’un d’entre eux se trouve par hasard au plus près de l’actualité et puisse nous en rendre compte. Sa faiblesse quand il s’agit pour un tel média de hiérarchiser et d’analyser l’actualité.
Mais il est vrai, en revanche, que ces “analyses” au lance-pierres peuvent parfois être très drôles comme en témoigne par exemple le “best of” des tweets parus suite à l’élimination de Ben Laden publié par certains sites web américains.
Xophe

Il est intéressant de voir que le tweet de K. Urbahn n’est pas eu un impact énorme car il faut bien le dire sa notoriété était faible avant celui-ci. Il a vu le nombre de ses followers progresser lorsque son nom est apparu comme le second (premier virtuellement si on exclu le tweet “hélicoptère” du Pakistanais). On remarque donc que twitter a été comme le SMS en son temps pour annoncer avant tout le monde à son propre réseau, une information importante. Ce qui pourrait être intéressant de voir, c’est ce qui se serait passé si Obama avait lui même tweeté avant sa conférence de presse … quid de la TV comme agence d’information dans ce cas !

Laisser une réponse à Dr. Gonzo Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo