Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Publicité sur les réseaux sociaux : moins = plus

Une nouvelle approche pour les annonceurs.

Twitter a récemment annoncé qu’il allait permettre aux annonceurs de cibler des publicités vers ceux de ses utilisateurs qui regardent un programme télévisé. Cette nouvelle fonctionnalité répond à la tendance croissante qui voit les téléspectateurs échanger sur les réseaux sociaux pendant qu’ils sont devant leur écran de télévision. Les messages adressés par les marques aux fidèles de Twitter pourront ainsi être beaucoup plus cohérents avec les publicités diffusées pendant le programme télévisé qu’ils regardent.

Tout en marketing – et encore plus en publicité – est affaire de ciblage. Or ce qui distingue les réseaux sociaux des médias classiques en matière de marketing est l’extrême finesse du ciblage qu’ils permettent. Sur les réseaux sociaux, en effet, les Internautes racontent leur vie et partagent leurs humeurs, donnant aux annonceurs des trésors d’informations sur leurs goûts, leurs aspirations et leurs habitudes de consommation.

(CC) cliff1066™

(CC) cliff1066™

Il va donc sans dire que le ciblage représente la meilleure stratégie de monétisation pour les réseaux sociaux à l’inverse des approches publicitaires généralistes auxquelles sont réduits beaucoup d’autres médias – comment cibler plus précisément des publicités dans un journal ou à la télévision qu’en les diffusant à la page ou au cours du programme qui correspond le mieux au profil des clients potentiels de ses annonceurs ?

Ce n’est donc pas en cherchant à faire passer le plus grand nombre de messages vers le plus grand nombre d’utilisateurs que les réseaux sociaux maximiseront leurs revenus publicitaires mais au contraire en inculquant aux annonceurs l’art du micro-ciblage. De même ce n’est pas en laissant les annonceurs abuser des messages micro-ciblés jusqu’à en dégoûter les Internautes – un risque désormais parfois encouru par Facebook – qu’ils rentabiliseront au mieux leur avantage compétitif sur les médias classiques.

La retenue est parfois le comportement le plus difficile à adopter pour les annonceurs qui ont été formés à l’impératif de la répétition depuis la nuit des temps publicitaires. Ce n’est pas la moindre des révolutions induites par les réseaux sociaux que de les obliger à faire leur aggiornamento culturel en la matière.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo