Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Contre l’anonymat sur Internet

L’anonymat est-il réellement le meilleur bouclier de la liberté d’expression ?

Arianna Huffington, fondatrice de l’éponyme Huffington Post, a annoncé hier que, d’ici un mois, son site mettrait un terme aux commentaires anonymes. Les lecteurs du Huffington Post y ont mis en ligne plus de 260 millions de commentaires depuis sa création. Le site reçoit 25 000 commentaires par heure et compte 40 modérateurs, ce qui donne une idée de son incapacité à réellement contrôler ce qui est publié en son sein.

“Arianna” – comme il convient désormais de l’appeler tant elle est devenue une célébrité numérique – a expliqué qu’il y avait trop de “trolls” (ces personnes qui perturbent les discussions en ligne de manière anonyme en faisant des commentaires polémiques, violents ou insultants) et qu’elle considère que les gens devraient assumer ce qu’ils pensent.

Je ne pourrais pas être plus d’accord, pas tant parce que je suis convaincu que la suppression de l’anonymat réduira le nombre d’insultes (lire ici) mais par principe.

(CC) Anonymous9000

Le réseau d’activistes Anonymous, créé à l’origine pour combattre la scientologie, incarne l’une des rares justifications de l’anonymat numérique – (CC) Anonymous9000

Je voudrais faire valoir quatre arguments pour expliquer ma position :

  • ce qui distingue notamment les sociétés démocratiques des univers totalitaires est l’identité de l’individu. Si la foule est toujours anonyme, l’individu fonde son existence dans son identité. C’est pourquoi les régimes totalitaires dénient leur identité à leurs citoyens, leur refusant par là-même toute existence propre. Un individu (étymologiquement, qui est indivisible) ne doit pas avoir de raison d’être propre mais être complètement au service de l’Etat totalitaire qui l’asservit. La célébration de l’anonymat peut donc être considérée comme contraire aux valeurs démocratiques ;
  • l’anonymat est aussi contraire à la liberté d’expression car l’expression n’est pas libre si elle est anonyme – elle n’induit d’ailleurs alors ni droits ni interdits pour son auteur. L’identification du locuteur est consubstantielle à la liberté d’expression. Il existe ainsi une différence entre liberté d’expression et liberté d’opinion : on peut jouir anonymement de sa liberté d’opinion en son for intérieur mais pas de sa liberté d’expression. L’opinion doit être assumée (et donc identifiée) pour être librement exprimée ;
  • j’ai toujours considéré le recours à l’anonymat comme un signe de lâcheté, un pratique abri derrière lequel on se cache pour écrire ce que l’on n’a pas le courage d’assumer. A-t-on jamais vu une lettre anonyme porter un message positif ? C’est pourquoi, comme l’affirme d’ailleurs le site communautaire de location de logements Airbnb, “l’anonymat érode la confiance“. Incidemment, les rares insultes que je reçois sur Superception me sont, comme il se doit, adressées par de courageux porteurs de pseudonymes ;
  • lorsque l’on attaque une personne au lieu de challenger ses arguments (comme aiment à le faire les internautes anonymes), c’est généralement que l’on n’a pas matière à contrecarrer son point de vue. L’insulte est toujours l’expression d’une paresse de la pensée. Il est pour le moins paradoxal, à cet égard, de voir les anonymes s’attaquer à l’identité de leurs interlocuteurs alors qu’ils n’osent pas assumer la leur.

J’apporterai une réserve importante à mes propres arguments.

L’anonymat est un recours incontournable pour les internautes qui n’ont pas la chance de pouvoir exercer leur liberté d’expression. Il faudrait ainsi concevoir des exceptions au refus de l’anonymat pour que, par exemple, les personnes opprimées puissent témoigner.

Mais cela ne concerne pas les trolls qui polluent les sites web…

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo