Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Jeff Bezos n’a pas retenu la leçon de vie que son grand-père lui a enseignée

Pour être complet, un manager ne peut se contenter d’être intelligent.

En 2010, Jeff Bezos raconta une anecdote sur son enfance – devenue instantanément très célèbre – dans le discours qu’il prononça lors de la cérémonie de remise des diplômes aux étudiants de l’Université de Princeton (voir la vidéo ci-dessous).

A l’occasion d’un voyage en voiture avec ses grands-parents à travers les Etats-Unis alors qu’il avait dix ans, le petit Jeff décida de tuer le temps en calculant l’espérance de vie de sa grand-mère fumeuse à partir de statistiques de mortalité qu’il avait entendues à la radio dans une publicité anti-tabac. Il expliqua le plus factuellement du monde que sa consommation de tabac coûterait neuf ans d’espérance de vie à sa grand-mère. Celle-ci, qui luttait alors contre un cancer, fondit en larmes. Son époux arrêta la voiture et dit à son petit-fils : “Jeff, un jour tu comprendras qu’il est plus difficile d’être gentil qu’intelligent“.

La lecture du remarquable “The Everything Store: Jeff Bezos and the Age of Amazon” (lire ma critique ici) de Brad Stone démontre qu’il n’a rien retenu de cette leçon.

Cet ouvrage met en effet en lumière l’intelligence presque surnaturelle de Bezos qui s’exprime notamment dans son agilité intellectuelle, sa capacité à anticiper avant les autres des évolutions qui vont jouer un rôle majeur dans le développement d’Amazon et son aptitude à trouver la faille dans une présentation sur un sujet auquel il ne connaît rien effectuée par une équipe de spécialistes qui l’a préparée durant des semaines. Les anecdotes racontées par Brad Stone à ce sujet sont fascinantes.

Mais le livre abonde également de témoignages – trop nombreux et précis pour être sans fondement – de l’absence d’empathie du fondateur et PDG d’Amazon. Celui-ci rejette les opinions différentes de la sienne, refuse de rencontrer ses direct reports individuellement car il considère ces rendez-vous comme une perte de temps, ne prête pas la moindre attention au bien-être et à l’équilibre de vie de ses équipes et n’hésite pas à crucifier verbalement ses collaborateurs.

Le livre regorge ainsi des expressions favorites de Bezos dans ce registre telles que “êtes-vous paresseux ou juste incompétent ?“, “dois-je aller chercher le certificat attestant que je suis PDG de cette entreprise pour que vous arrêtiez de me défier sur ce sujet ?“, “êtes-vous surpris de ne pas connaître la réponse à cette question ?” ou “ce document a clairement été rédigé par l’équipe B ; quelqu’un peut-il me donner celui écrit par l’équipe A pour éviter de me faire perdre mon temps ?“.

Cependant, il apparaît également dans le livre que Bezos n’agit pas ainsi par sadisme. Il excelle d’ailleurs à compartimenter ses relations avec ses collaborateurs, les torturant dans une revue managériale avant d’échanger avec eux normalement quelques minutes après. L’attitude du patron d’Amazon ne semble pas davantage s’expliquer par l’excès d’émotion qu’il mettrait dans son management, à la différence du Steve Jobs décrit par Walter Isaacson (lire ici).

Ses propos expriment en fait son obsession de la performance et son rejet viscéral de toute stupidité, même accidentelle. Mais, quelle qu’en soit la cause, cette approche a aliéné à Bezos beaucoup de talents qui ont fui Amazon après avoir été soumis aux exigences irréalistes et aux diatribes vipérines de leur patron. Le plus brillant des individus, en effet, n’est pas un manager complet s’il ne fonde pas sa relation avec ses collaborateurs sur un minimum d’empathie.

Voltaire a écrit que “la gentillesse est la première qualité de l’intelligence“. Peut-être la meilleure manière de faire évoluer Jeff Bezos consisterait-elle à lui expliquer qu’il se comporte parfois sottement.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo