Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Twitter dérape bêtement

Le réseau de micro-blogging, qui sera probablement le grand gagnant des Jeux Olympiques, a cependant commis une faute non provoquée (comme on dirait en tennis) qui a failli lui coûter très cher en crédibilité.

Dimanche dernier, Twitter a suspendu le compte de Guy Adams, un journaliste britannique de The Independent, parce qu’il avait inclus l’adresse email d’un dirigeant de NBC dans l’un de ses messages critiquant violemment la couverture des Jeux Olympiques par la chaîne américaine.

Deux éléments gênants pour Twitter sont rapidement apparus au grand jour :

  1. Adams n’a pas réellement violé son règlement car l’adresse email du dirigeant de NBC était (a) déjà disponible sur Internet et (b) facile à deviner puisqu’elle applique le format habituel de la chaîne.
  2. Twitter met en oeuvre un partenariat global avec NBC autour des Jeux Olympiques et on ne peut s’empêcher de penser que cette relation a joué un rôle dans la diligence du site à instruire cette affaire. Twitter aurait d’ailleurs poussé NBC à se plaindre du tweet de Guy Adams, s’ouvrant ainsi la possibilité de suspendre son compte.

Cependant, il se trouve que Twitter a été exemplaire ces dernières années en matière de respect de la vie privée de ses utilisateurs, ce qui n’est pas le cas, loin s’en faut, de tous ses concurrents, au premier rang desquels Facebook (lire notamment ici et ici). Twitter a d’ailleurs rapidement présenté ses excuses et restauré le compte de Guy Adams.

Le site de micro-blogging a bien fait car c’était une crise symbolique pour lui : son indépendance vis-à-vis de ses grands partenaires marketing était en jeu. Certains, dont je suis, lui accorderont le bénéfice du doute sur ce coup mais c’est un incident dont il aurait dû se passer et qui le banalise inutilement aux yeux de beaucoup.

En attendant, Guy Adams a gagné plusieurs milliers d’abonnés à son compte Twitter (voir ci-dessus) grâce à cette publicité involontaire.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo