Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Les réseaux sociaux sont notre miroir numérique

Comme la marâtre de Blanche-Neige, nous ne voulons pas qu’un autre devienne plus beau que nous. Analyse des conséquences de cette tendance pour les marques avec l’exemple d’Apple.

Ainsi que le relate le site Journalism, Jonathan Perelman, patron de la stratégie agences de BuzzFeed, s’est exprimé lors de la conférence Rethink Media tenue à Birmingham.

Il a décodé les mécaniques de partage de contenus sur le web social, rappelant pour commencer que les réseaux sociaux ont transformé chaque internaute en rédacteur en chef de l’actualité. De ce fait, l’attrait émotionnel des informations mises en ligne joue un rôle décisif dans le succès qu’elles connaîtront sur Internet.

Aujourd’hui, en effet, chaque internaute est un “influenceur” auprès de son cercle d’amis et de relations numériques. Or la nature de cette influence est fondée sur l’identité que les internautes veulent projeter sur le web.

(CC) Alan

(CC) Alan

Ce besoin identitaire dicte les deux objectifs du partage de contenus sur Internet : former une communauté et/ou briller dans l’instant.

L’identité numérique des internautes peut être réelle ou aspirationnelle. Ainsi, comme le révèle Perelman à partir des données de BuzzFeed, beaucoup de contenus politiques du site sont-ils partagés sur les réseaux sociaux sans même avoir été lus.

Le désir humain de se construire une identité idéale est aussi vieux que l’humanité et a été exploité par la publicité depuis son invention. Cependant, les réseaux sociaux donnent une nouvelle force à ce rêve auquel les marques vont devoir prêter une attention toujours plus grande.

L’enjeu pour elles consiste à trouver le juste équilibre entre virtuel et réel, c’est-à-dire entre la soif d’idéal des internautes et la réalité d’une offre de produits et services qui n’est pas toujours à même d’y répondre.

Il me semble par exemple que c’est actuellement l’une des problématiques majeures d’Apple qui a bâti durant quinze ans une communauté de fans à partir d’une vision idéalisée de la marque Apple et, surtout, de l’identité ontique de ses clients. Aujourd’hui que la vision idéalisée de la marque à la pomme est profanée, l’identité de ses fans peut aussi être menacée.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo