Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Radiographie du stress au travail

Une étude réalisée par les universités d’Harvard et Stanford montre qu’il pourrait causer plus de 120 000 décès et coûter 190 milliards de dollars en dépenses de santé par an outre-Atlantique.

Le stress au travail serait ainsi plus mortifère que le diabète, la maladie d’Alzheimer ou la grippe.

Les trois causes de stress professionnel les plus coûteuses pour la collectivité américaine sont l’absence d’assurance-maladie, la lourdeur de la charge de travail et le déséquilibre entre vie privée et vie professionnelle.

(CC) bottled_void

(CC) bottled_void

Sans grande surprise, les névroses des employés américains tendent à refléter la santé macro-économique du pays. Lorsque l’économie se porte bien comme en 2006, les coûts liés au stress au travail baissent et ils augmentent lorsque la crise frappe comme ces dernières années.

Le stress au travail est ainsi cyclique, ce qui ne dédouane pas, aux yeux des responsables de l’étude (et de votre serviteur), les managers de faire leur maximum pour optimiser les conditions de travail de leurs collaborateurs.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo