Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Newsletter Superception #36

Newsletter Superception du 28 novembre 2015.

S’abonner à la Newsletter.

Sommaire

  • Best of Superception présente un florilège des articles publiés en français sur Superception durant la semaine écoulée.
  • Best of Internet est consacré aux meilleurs articles du web – relatifs aux enjeux de perception à travers la communication, le management et le marketing – que je n’ai pas pu aborder dans mes articles quotidiens sur Superception.
  • Ab hoc et ab hac, enfin, propose des contenus, dénichés au cours de mes divagations numériques, susceptibles de vous intriguer ou vous distraire.

Si vous appréciez cette newsletter, n’hésitez pas à la recommander à vos amis et à l’évoquer sur les réseaux sociaux. Plus on est de fous, mieux on lit (car plus on peut échanger).

Bienvenue aux nouveaux abonnés, bonne lecture et bonne semaine à toutes et tous.

Christophe Lachnitt (contact@superception.fr)


Best of Superception


Best of Internet

  • Si vous utilisez Snapchat pour vos campagnes marketing ou envisagez de le faire, sachez que le retard de l’application éphémère dans la manière dont elle cible des audiences précises et mesure l’efficacité des campagnes de ses annonceurs pourrait remettre en cause son développement – et sa valorisation de 16 milliards de dollars – si elle ne le rattrape pas rapidement : Snapchat’s Lackluster Ad Business Threatens $16 Billion Valuation
  • Twitch, une plate-forme de diffusion en direct de parties de jeu vidéo en train d’être jouées acquise par Amazon à l’été 2014 pour près d’un milliard de dollars, est l’un des succès les plus étonnants de ces dernières années. Cet article de Bloomberg Business propose une plongée très intéressante dans cet univers riche d’un potentiel marketing encore largement ignoré : How Twitch Turned Video Game Voyeurism Into Big Business
  • PowerPoint a régi une partie significative de la vie professionnelle des managers dans presque toutes les entreprises de la planète depuis quelques années. Microsoft vient de lancer son successeur, Sway, qui devrait nous permettre de présenter nos idées de manière plus attractive… et cohérente avec l’ère du storytelling dans laquelle nous évoluons. Un exemple pour vous en convaincre : What Inspires Me
  • La ligue professionnelle de basketball américaine (NBA) est devenue experte dans l’exploitation à son profit des réseaux sociaux où, à la différence de la ligue de football (NFL), elle laisse une grande liberté à ses fans de diffuser des images de ses matches. L’implication des spectateurs-consommateurs dans la propagation virale de leur sport favori contribue à rendre celui-ci plus populaire que jamais. En outre, elle redessine la carte de la géopolitique de la ligue en abolissant les distances entre équipes et fans et diminuant de ce fait le pouvoir dont jouissaient auparavant les clubs des plus grandes villes américaines : The NBA Climbs The Social Ladder
  • C’est la Corée du Nord qui est soupçonnée d’avoir fomenté le piratage le plus important de l’histoire corporate en rétorsion contre un film comique, “The Interview”, qui moque son leader suprême. Mais, en théorie, le vol et la diffusion de ses données confidentielles – des salaires de ses dirigeants et collaborateurs aux scénarios secrets de ses prochains blockbusters – dont Sony Pictures fut victime fin 2014 pourrait arriver à un grand nombre d’entreprises. Cet article raconte les conséquences managériales et opérationnelles d’une crise que peu d’entreprises sont réellement préparées à gérer : Inside The Sony Hack
  • Les paiements mobiles alimentent une véritable métamorphose de l’économie. Les cas du Kenya et de l’Ouganda sont particulièrement impressionnants : 68% des Kényans et 50% des Ougandais propriétaires de téléphones mobiles en sont adeptes. Ainsi que je l’avais expliqué sur Superception il y a un an et demi, la révolution marketing engendrée par le paiement mobile est au moins double. En premier lieu, ce mode transactionnel représente un puissant moteur d’ultra-personnalisation de la relation marketing fondamentale, celle qui lie les marques aux consommateurs. Il permet, grâce aux possibilités techniques offertes par les téléphones mobiles, de largement améliorer l’expérience commerciale et marketing proposée aux clients (praticité, qualité, intimité, ubiquité, interactivité…). En outre, le paiement mobile rebat les cartes des marchés qu’il irrigue en abaissant la barrière à l’entrée pour le développement d’entreprises rentables. La facilité d’échange qu’il favorise, y compris pour des petites transactions, élargit le champ des possibles pour des activités qui n’auraient pas la taille critique dans un marché traditionnel. De ce fait, le paiement mobile remet en cause le fonctionnement de secteurs économiques entiers et des stratégies marketing afférentes. Ce phénomène est si spectaculaire qu’il a attiré l’attention du grand magazine télévisé américain “60 Minutes” : The Future Of Money
  • Découvrez les vingt spots de publicité les plus viraux de l’année sur le web social : The 20 Most Viral Ads of 2015

Ab hoc et ab hac

  • Le développement économique des différents régions et pays du monde dans les prochaines décennies dépendra largement de l’évolution de leur population. Dans ce domaine, d’importantes mutations sont à l’oeuvre (par exemple, la population totale en âge de travailler des pays les plus développés va décliner en 2016 pour la première fois depuis 1950) : How Demographics Rule The Global Economy
  • Dans certains pays, l’essor des véhicules électriques va pour l’instant de pair avec un développement de l’usage du charbon, ce qui en fait plutôt des véhicules éclectiques : Electric Cars And The Coal That Runs Them

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo