Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

Le recrutement le plus fascinant de l’année

Apple innove toujours mais pas là où on l’attendait.

La marque à la pomme a annoncé hier le recrutement d’Angela Ahrendts, PDG de Burberry, pour diriger ses activités de commerce grand public (les fameux Apple Store et le magasin du site Apple.com). C’est la première fois que les deux plates-formes commerciales du Groupe sont réunies sous la responsabilité d’un même dirigeant.

Angela Ahrendts a conduit le développement de Burberry en mettant le numérique au coeur de sa stratégie, de la création aux ventes. L’action du Groupe a d’ailleurs chuté de 4% dès l’annonce de son départ. Outre sa maîtrise du monde de la mode qui sera utile au développement d’Apple dans “l’Internet des objets”, il semble qu’Angela Ahrendts puisse également apporter une profonde connaissance de la Chine (un marché fondamental pour la marque) et une expérience marketing réussie sur les réseaux sociaux (où Apple n’a jamais brillé).

Ce recrutement est passionnant à plusieurs titres.

Il indique qu’Apple bénéficie toujours d’un très grand pouvoir de séduction malgré la disparition de Steve Jobs et les doutes qui en ont résulté quant à la capacité d’innovation et de leadership de l’Entreprise. Celle-ci parvient à attirer une dirigeante de tout premier plan de l’industrie mondiale du luxe dans un poste largement inférieur sur le papier à celui qu’elle occupe actuellement.

Angela Ahrendts - (CC) Fortune Live Media

Angela Ahrendts – (CC) Fortune Live Media

Incidemment, beaucoup attendaient depuis quelque temps des innovations technologiques et produit majeures de la part d’Apple (lire ici et ici). Si l’Entreprise n’a pas encore répondu de manière convaincante à ces attentes, elle continue d’innover sur un autre terrain, celui de la gouvernance. Il reste à espérer qu’elle prenne autant de risques dans d’autres domaines.

Avec ce recrutement, Apple souligne également quelle se voit toujours comme la marque de luxe du marché de l’électronique grand public. Ce positionnement est cohérent avec la vision de Steve Jobs qui comparait régulièrement son groupe à BMW. C’est un retour aux sources de la part de Tim Cook après l’embauche (effective en avril 2012) pour diriger les activités des 400 Apple Store puis l’éviction (en octobre 2012) de John Browett, dirigeant de la chaîne britannique de magasins d’entrée de gamme Dixons.

Last but not least, il faut souligner la teneur de l’email que Tim Cook a envoyé aux collaborateurs d’Apple pour annoncer l’embauche d’Angela Ahrendts. Le coeur de ce message est consacré à l’adhésion de la nouvelle recrue aux valeurs d’Apple, démontrant que, dans ce domaine au moins, la marque à la pomme ne dévie pas de la trajectoire tracée par Steve Jobs : rien n’est plus important dans le succès d’une entreprise que ses valeurs.

Certains, au premier rang desquels Henry Blodget et Om Malik, voient déjà en Angela Ahrendts une potentielle remplaçante de Tim Cook à terme. Il faudra, dans un premier temps, observer comment Apple sera capable d’intégrer dans ses rangs une star telle que la patronne de Burberry.

Un commentaire sur “Le recrutement le plus fascinant de l’année”

› Ajouter un commentaire

Ce recrutement m’a surpris aussi ! C’est assez paradoxal de voir Apple maitriser la production et la logistique de la Chine et devoir recruter un spécialiste de la vente retail de luxe sur place. La confrontation des valeurs de Ive avec Ahrendts sera intéressante à suivre …

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo