Fermer

Ce formulaire concerne l’abonnement aux articles quotidiens de Superception. Vous pouvez, si vous le préférez, vous abonner à la newsletter hebdo du site. Merci.

Abonnement

Fermer

Communication.Management.Marketing

Toute vérité n'est que perception

La révolution copernicienne de Facebook

Quel meilleur sujet pour commencer l’année 2015 que la lutte pour la suprématie sur la vidéo dans la sphère numérique ?

C’est un enjeu que j’aborde régulièrement sur Superception car il est aussi important pour les médias et les annonceurs que pour les consommateurs. Il influence également d’autres mutations majeures que nous vivons, au premier rang desquelles la croissance inextinguible des usages mobiles dont le développement de la vidéo est à la fois un moteur et une conséquence.

L’acteur qui a probablement le plus progressé l’an dernier en matière de vidéo est Facebook grâce au lancement de nouvelles fonctionnalités, à une acquisition significative (LiveRail) et à des avancées avec les producteurs de contenus et les annonceurs (lire notamment iciici et ici).

Le groupe de Mark Zuckerberg a confirmé sa détermination stratégique dans ce domaine en terminant l’année par la conclusion d’un accord avec la ligue professionnelle de football américain (NFL).

Comme le révèle The Wall Street Journal, la NFL va mettre en ligne sur son compte Facebook des vidéos présentant les meilleurs moments des matches et des actualités sur la saison en cours. Ces clips seront suivis de publicités de l’opérateur de télécommunications mobiles Verizon Wireless qui en financera la promotion sur les “murs” des fans de la NFL. Les revenus publicitaires afférents seront partagés par Facebook et la ligue de football.

(CC) Jeffrey Beall

(CC) Jeffrey Beall

C’est un gros coup pour Facebook car le football américain est de loin le sport le plus populaire outre-Atlantique et que la NFL est extrêmement précautionneuse sur le partage de ses droits vidéo. La stratégie de la Ligue est de maximiser le contrôle de ses images pour développer ses propres canaux numériques.

Ainsi la NFL ne laisse-t-elle pas des images de ses matches circuler librement sur le web et n’a-t-elle pas de chaîne sur YouTube. Même les groupes de télévision qui paient plusieurs milliards de dollars chaque année pour retransmettre certains de ses matches n’ont pas toujours le droit de les diffuser en flux (streaming) sur l’Internet mobile.

Avec ce partenariat, Facebook fait également d’une pierre deux coups : il prend une longueur d’avance sur YouTube pour la raison évoquée ci-dessus et rattrape Twitter qui avait conclu un accord similaire avec la NFL en 2013.

On peut compter sur les équipes de Mark Zuckerberg pour mieux valoriser leur partenariat avec la Ligue que Twitter ne l’a fait jusqu’à présent. L’algorithme du premier réseau social mondial va rapidement promouvoir sur les “murs” de ses membres des vidéos correspondant à l’équipe et/aux joueurs qu’ils supportent. Il suffira qu’il répertorie les pages qu’ils “aiment” et analyse le contenu des messages qu’ils publient.

Plus globalement, l’accord de Facebook avec la NFL s’inscrit dans la nouvelle stratégie du réseau social : développer des accords avec des producteurs de contenus (y compris des stars de YouTube) pour proposer à ses membres les contenus auxquels ils aspirent plutôt que de laisser exclusivement à leurs amis le soin de ce faire.

C’est une révolution copernicienne pour le groupe de Mark Zuckerberg.

En effet, ainsi que je l’ai déjà expliqué sur Superception, on peut structurer la diffusion du savoir en trois ères : celle des experts (incarnée par les leaders d’opinion), puis celle de l’intelligence artificielle (incarnée par Google) et, désormais, celle des amis (incarnée par Facebook).

Après s’être présenté comme radicalement distinct du premier moteur de recherche de la planète, de par sa préférence pour l’intelligence collective plutôt que pour l’intelligence artificielle, Facebook prend le chemin de Damas – ou plutôt de Mountain View – afin, lui aussi, d’exploiter la puissance des son algorithme pour fidéliser son audience.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Remonter

Logo créé par HaGE via Crowdspring.com

Crédits photos carrousel : I Timmy, jbuhler, Jacynthroode, ktsimage, lastbeats, nu_andrei, United States Library of Congress.

Crédits icônes : Entypo